sport

Colère froide de Garande: “On ne peut pas laisser passer une performance comme celle-là”

Après la défaite contre Valenciennes (4-5), Patrice Garande s’est présenté lors d’une conférence de presse et n’a pas caché son agacement suite à la performance de son équipe. Entrevue.

Patrice, quelle est ta première réaction après ce revers?
L’analyse de cette soirée est simple: nous n’étions pas là. Nous avons raté notre match et malgré cela, quand nous regardons le parcours, étant mauvais, nous menons toujours 2-0. Ce qui me met le plus en colère et me déçoit le plus, c’est que je n’ai pas reconnu mon équipe. Nous avions montré beaucoup d’enthousiasme, une attitude, une envie d’avancer, de s’imposer. Aujourd’hui, nous avons fait le contraire. En investissant, c’est une très, très grosse déception. C’est une halte. Nous devrons trouver des réponses aux questions que nous nous posons et trouver des remèdes pour présenter autre chose à Chambly.

Un tel score, ça arrive tous les 5 ou 10 ans …
Cela semble irréel… Mais dans la façon dont nous nous sommes préparés pour le match, je pensais que nous étions à l’abri de tout cela. Tout cela reste fragile. Le football est un questionnement constant. Après cette série invaincue et en plus d’être le TFC, il a commencé, autour de nous, à parler avec des articles dans les journaux. Vous devez pouvoir rester dans ce que vous faisiez, ne pas vous laisser emporter. Ce soir, je trouve que nous avons été suffisants. J’ose le terme et je ne l’aime pas beaucoup. Ce n’est pas la valeur de notre équipe. Les garçons ont déjà montré tellement de belles choses … C’était peut-être un accident. Le reste nous le dira. Mais quand même, quand vous prenez trois buts sur un coup franc, dont deux sont du copier-coller.

READ  Croatie-France: les compositions officielles

Avez-vous été gêné par le projet de Valenciennes?
Un mot doit être dit sur cette équipe. Nous savions que c’était une formation vaillante. Elle était. Elle méritait de gagner. Pensez-vous que nous perdons le match à cause du schéma tactique de Valenciennes? Ce n’est pas mon analyse. Habituellement, ils évoluent comme nous avec 3 défenseurs centraux. Leur entraîneur a finalement changé le système à 4 derrière, mais c’est quelque chose dont nous avons discuté avec les joueurs avant le match. Pour moi, ce n’est pas ce qui nous a posé des problèmes. Avant toute considération tactique et technique, il y a d’abord un investissement à faire pour gagner des matchs. Et nous ne l’avons pas compris, ils l’ont fait. Nous avons également prévenu les joueurs que nous allions rencontrer une équipe agressive, avec un jeu direct. Nous n’avons pas été surpris par ce que propose Valenciennes. Et puis leurs objectifs viennent principalement de coups de pied arrêtés, donc la tactique …

Cependant, pendant le match, vous avez changé de tactique …
Eux aussi ! Dans leur losange au milieu, l’un de leurs joueurs s’est retiré pour être sur Stijn Spierings. C’était l’une des choses que nous savions. Toutes les équipes ont des vidéos et savent jouer. Cela fait partie du processus où nous devons savoir comment animer notre système d’une manière différente. Mais je le répète, vous ne me ferez pas croire que c’est sur le plan tactique que nous perdons ce soir. Il en manquait trop. Et c’est ce qui me dérange le plus. Nous n’avons pas joué à ce jeu. On est seulement retourné, on a perdu tous les duels… On n’a pas vu ça dans les matchs précédents.

READ  Sarr au Bayern, Cuisance à Marseille: c'est Villas-Boas qui le dit

Comment allez-vous gérer cette fin de série?
Lorsque vous êtes sur une dynamique positive, cela devient de plus en plus difficile. Il y a l’environnement qui change, les commentaires qui changent, il faut assumer un autre statut. Et aujourd’hui, nous n’avons pas été en mesure de le faire. Nous reverrons tous ce match, les joueurs aussi. Et nous allons analyser cela. Au sein du groupe, on ne peut pas laisser passer une performance comme celle-là. Je le garantis. On peut perdre des matchs, mais ce n’est pas l’image que l’on attend de notre équipe. J’ai dit aux joueurs qu’ils donnaient aux fans beaucoup d’espoir et beaucoup de plaisir. Ce soir, à part mes excuses, je ne vois pas ce qu’on peut faire d’autre… Franchement, les supporters qui ont vu le match, je ne pense pas non plus qu’ils aient reconnu leur équipe.

Que retenez-vous de positif, malgré tout?
Il n’y a pas de satisfaction. Il y a une colère que je contiens. Elle devra sortir ou je vais me rendre malade. Même après nos deux premiers buts, j’ai dit à mon assistant que nous n’étions pas bons. Immédiatement, j’ai vu que nous n’étions pas là. On marque deux buts, mais c’est presque miraculeux… Vous menez 2-0 à domicile, comment pouvez-vous perdre ce match? Nous sommes passés. Cela m’ennuie énormément.

Un mot sur le double d’Amine Adli?
Anecdotique. Les doubles sont importants lorsque nous gagnons des matchs. Aujourd’hui, je ne suis pas dans l’analyse individuelle. Cela lui fera du bien pour sa confiance. La seule chose dont je me souviens, c’est que nous avons perdu un jeu sans y jouer et sans nos valeurs. Pour moi, tous les joueurs étaient en dessous de leur niveau. Nous avons été punis.

READ  Notes de Stéphane après OL-ASSE: Neyou suralimenté, Moukoudi dépassé

Comment se déroulera votre pause internationale?
Ce dimanche, nous regarderons le match. Il y aura une première discussion et une première analyse. Nous utiliserons cette trêve pour améliorer les choses et la réponse devra être donnée contre Chambly. La trêve nous profitera-t-elle ou non? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que tous les effectifs seront présents, sauf Koulouris qui va en sélection. Cela laisse le temps de s’entraîner.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer