sport

L’Irlande doit commencer à prendre plus de risques

L’ancien footballeur international Thomas O’Leary a déclaré qu’il aimerait voir l’Irlande prendre plus de risques afin de franchir la ligne lors des matches.

La défaite d’hier face à la France a mis fin à l’intérêt de l’Irlande de remporter le tournoi dès 1998. À l’époque, l’équipe nationale était plus habituée à éviter les cuillères en bois qu’à revendiquer des titres.

Les hôtes ont eu du mal à gagner des verges hier, avec des critiques en ligne suggérant que les visiteurs pressaient à l’extrême l’indulgence de l’arbitre Luke Pearce concernant son interprétation de la règle du hors-jeu.

Mais le résultat laissera probablement à Andy Farrell et à son équipe de direction l’occasion d’essayer davantage dans les trois matches restants, deux ans après la finale de la Coupe du monde en France.

Parlant de Game On O’Leary de RTÉ, qui a remporté un tournoi majeur en 2009, il a déclaré que l’entraîneur irlandais devait essayer quelque chose de différent.

“Si nous avons l’ambition de lancer plus de déchargements, de prendre plus de risques, je pense que cela nous aidera à améliorer notre attaque”, a-t-il suggéré.

“Nous allons probablement faire plus d’erreurs – nous avons vu avec (Gary) les Rangers dans le match gallois qu’il a essayé de vider et malheureusement il est resté coincé et nous avons été punis et Welles a marqué une tentative.

“Si vous regardez l’offre de Jamie Heaslip pour le contrat (contre l’Italie), vous verrez Andrew Trimble et Simon Zippo se jeter dans ce match.

“C’était la vraie différence entre les deux équipes (dimanche) – la capacité des Français à décharger. Ce ne sont pas seulement les gros joueurs qui l’ont fait, et ce ne sont pas seulement les piliers de la rangée arrière qui l’ont fait.

READ  Stade Rennais - FK Krasnodar: les compositions sont tombées

«J’ai vu dans le premier résultat que c’était en fait 10 (avec) un peu de vide d’abord, puis un Dupont avec un terrible second dump pour faire avancer les choses. Puis ils marquent après la distribution.

“Donc si nous avions l’ambition d’essayer de décharger, d’essayer de prendre plus de risques, je pense que cela nous aiderait à l’offensive.”

En regardant le match d’hier à Dublin, où les Français ont gagné pour la première fois depuis 2011, l’ancien Munster et la moitié irlandaise-londonienne ont déclaré que les joueurs sur le terrain devaient assumer une partie de la responsabilité des récentes performances.

“De manière réaliste, il doit être un demi-arrière”, souligne O’Leary.

«Le ballon passe entre les mains de 9 et 10 le plus souvent (et) ils décident de donner des coups de pied, de courir ou de se porter.

«C’est une« sensation », donc si les joueurs s’en tiennent trop étroitement à un plan de match qui ne fonctionne pas, c’est la faute des joueurs.

“J’ai eu un temps limité sous Andy Farrell quand il est venu à Monster sur une base temporaire à un moment donné. Il avait la grande opinion que les joueurs prennent les rênes dans les réunions et les joueurs assument leurs responsabilités sur le terrain.

“Donc je suppose qu’il n’a pas changé ce style de gestion.”

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer