World

Restez calme et ne déviez pas

Le Premier ministre Sitiveni Rabuka a déclaré que les gens devraient rester calmes et ne pas être affectés par un message de 50 pages circulant sur les réseaux sociaux appelant les forces militaires de la République des Fidji à intervenir et à limoger le gouvernement de coalition.

Il n’y a pas d’auteur du document, a écrit Rabuka sur Twitter, alors comment peut-il s’attendre à ce que quiconque fasse quoi que ce soit à ce sujet.

Il dit aussi que personne ne l’a écrit, et personne ne l’a signé pour dire que c’est ma recommandation.

Le Premier ministre dit que la chose normale pour nous lorsque nous recevons des écrits comme celui-ci est de ne pas déranger et de ne rien faire à ce sujet.

S’exprimant lors du défilé du commandant à la caserne Reine Elizabeth le week-end dernier, le commandant de la Marine royale marocaine, le général de division Roe John Kaloniway, a déclaré que toute suggestion de mesures constitutionnelles supplémentaires pour préserver les structures constitutionnelles allait à l’encontre des principes très démocratiques du RFMF. Je jure de coller.

Le major-général Kaloniwai déclare qu’en tant que membres de la puissance économique régionale, ils se sont engagés à préserver la sécurité, la défense et le bien-être des Fidji et de leur peuple en soutenant et en renforçant les processus démocratiques existants.

Il a également exhorté le gouvernement, les membres de l’opposition et toutes les entités indépendantes à se réengager dans le processus constitutionnel et à défendre les valeurs et principes énoncés.

Le général de division Kaloniwai dit croire qu’en respectant les processus définis dans la Constitution, la stabilité, la confiance et la crédibilité seront maintenues dans nos institutions.

READ  Un militant végétarien a été reconnu coupable de l'attaque "méprisable" contre l'efficacité d'une dot pour les enfants

Il dit que tout non-respect de la constitution pourrait conduire à des conflits civils, politiques, sociaux et économiques.

Le chef de l’armée dit qu’ils croient donc qu’il est nécessaire d’aborder nos affaires civiles aujourd’hui par des moyens légaux afin de favoriser une culture de responsabilité démocratique.

À cette fin, a-t-il déclaré, le Forum régional du golfe Arabique appelle les dirigeants du pays à un dialogue constructif pour relever les défis actuels et réaffirmer leur engagement envers la démocratie, l’État de droit et le bien-être de nos citoyens.

Le chef les exhorte à avoir confiance dans le processus constitutionnel, et quelles que soient les décisions qu’ils prennent, elles sont prises pour le peuple, par le peuple.

La déclaration du dirigeant est intervenue après la fuite d’un document d’incitation à la sédition diffusé sur les réseaux sociaux.

Le ministre de l’Intérieur, Bio Tekoduadwa, a confirmé que la police enquêtait sur le document divulgué.

Suite à la confirmation de Tekoduadwa, le sous-commissaire aux opérations de police (ACP/O) Levi Drew a déclaré que la police fidjienne aimerait demander aux membres du public de ne pas se laisser facilement influencer par des rumeurs ou des informations circulant sur les réseaux sociaux concernant des plans présumés visant à déstabilisant la sécurité de notre nation.

ACP Driu dit que la police étudie la question et a appelé les gens à rester calmes car la police est attachée à leur sécurité.

ACP Driu affirme que les opérations de police se concentrent sur la sécurité et la sûreté et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter en termes de sécurité nationale.

READ  Le raid du FBI a été mené par un rat dans le cercle restreint de Donald Trump: rapport

Il souligne également que les gens continuent d’obtenir des informations de sources fiables telles que les médias d’information ou des pages de médias sociaux vérifiées.

Le chef de l’opposition Enya Serorato a également été contacté par fijivillage News la semaine dernière, et il a rejeté les allégations contre FijiFirst qui circulaient sur les réseaux sociaux.

« La réponse simple à votre question est non, ce n’est pas un document officiel pour les Fidji », déclare Serwerato.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer