science

Lot: 2020 l’année la plus chaude depuis 1950 avec un record de 40,9 °

l’essentiel
En 2020, le Lot a connu beaucoup d’éléments météorologiques avec des épisodes très contrastés. 2020 a été l’année la plus chaude depuis 1950.

Les périodes d’excès d’eau et les périodes de sécheresse se sont succédées. La région a connu de nombreuses tempêtes, le Lot a été sous leur influence. En moyenne, il faisait plus chaud toute l’année sauf en juin, septembre et octobre, nous dit-on à Météo France. Les températures étaient en moyenne de 1 à 2 ° au-dessus de la normale. L’hiver était doux, le printemps aussi. Les températures moyennes enregistrées étaient de 14,4 ° à Montat alors que la normale est de 12,5 °. A Gourdon, la moyenne était de 14,2 ° pour une normale de 12,8 °. Le premier semestre a été généralement doux.

Temps chaud du 20 juillet

Le Lot a connu une sécheresse en juillet, elle a touché les agriculteurs. La canicule s’est installée en août. Les températures maximales ont lieu le 7 août, nous avons atteint 40,9 ° à Gourdon; 39, 7 ° à Montat, 39, 6 ° à Faycelles et le Figeacois. Concernant les températures les plus basses, les 5, – 3 janvier, 5 ont été enregistrées à Gourdon; – 5 ° 12 janvier à Montat; – 3, 4 ° à Faycelles. Les premières gelées sont apparues le 21 novembre. Le mois de juin a vu des températures fraîches, juillet a vu un changement avec des températures élevées après le 20 juillet.

Alerte canicule orange en août

Du 7 au 12 août, le Lot a été placé en alerte canicule orange. Cette vague de chaleur était plus élevée que les années précédentes, les organismes ont été testés. En ce qui concerne les précipitations, au niveau du bilan global, le Lot est proche des valeurs normales. Deux secteurs se sont démarqués. Le sud du Lot avait un excédent d’environ 5 à 10%. Au centre, Figeac, au nord du Lot, le déficit était de 5 à 10%; au nord-ouest du Lot de 10 à 20%. En termes de chiffres, les précipitations cumulées ont été de 866 mm à Montat au lieu de 833 mm; à Lunegarde 864 mm au lieu de 942, soit un déficit de 8%; à Gourdon 690 mm au lieu de 857, soit un déficit de 19%. En juillet, le Lot a connu de très faibles valeurs de précipitations avec à Montat 2, 3 mm. Localement, en août, les orages ont apporté de l’eau. Octobre a été pluvieux et novembre sec. Des pluies orageuses, assez fortes sont tombées sur Figeacois en août.

READ  Considérations pour initier l'ADT après une récidive biochimique du cancer de la prostate

Un bon taux d’ensoleillement

En 2020, l’ensoleillement était bon dans la région, avec 2024 heures d’ensoleillement sur l’année, soit une augmentation de + 2%. Le mois de novembre a été particulièrement ensoleillé. A Gourdon, 16 heures 2 ont été enregistrées contre 93 heures, soit + 74%. La sécheresse de juillet a endommagé les récoltes. Les tendances du premier trimestre ne se sont pas arrêtées. “Il n’y a pas de scénario clair, tant pour les températures que pour les précipitations”, a déclaré Météo France.
Pour les jours à venir, des températures basses la nuit avec des gelées sont à prévoir. Le temps sera sec avec un ciel variable, des brouillards verglaçants dans les vallées. Un temps chaud est prévu dans la nuit du 12 au 13 janvier.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer