science

La NASA a suivi une boule de feu de météorite sauvage à 186 miles dans les airs

La boule de feu a été repérée le 9 novembre par la caméra de suivi des météores de la NASA.

OME de la NASA

Certaines météorites sont plus fines que d’autres. Les observateurs du ciel chanceux du sud-est des États-Unis ont reçu une brillante boule de feu mardi soir. Les données de la NASA montrent qu’il était si massif qu’il a parcouru 300 kilomètres dans les airs.

Le Marshall Space Flight Center de la NASA en Alabama a tweeté Images de la boule de feu capturées par les caméras météores de la NASA. La carte montre le chemin s’étendant à travers George et en Alabama avant de se terminer sur Lotus Town, Tennessee.

NASA Meteor Watch, un groupe qui rassemble les travaux d’experts en météorites et d’observateurs amateurs de météorites, a fait une présentation Mise à jour sur Fireball sur Facebook mercredi. « La boule de feu de la nuit dernière au-dessus de la Géorgie et de l’Alabama était ce que nous appelons les spores de la Terre, où la trajectoire du météore est si peu profonde qu’elle se faufile dans la haute atmosphère sur une longue distance. »

Le groupe a décrit l’événement comme une « météorite rare pour ceux qui ont la chance de le voir ». une Vidéo de la caméra Meteor Au Tellus Science Museum de Cartersville, en Géorgie, une partie du chemin de la boule de feu est montrée.

Nous sommes actuellement dans une bonne saison pour regarder des boules de feu comme Une pluie de météores en phase est en cours. Le Taureau est dû à la poussière et aux débris d’une ancienne comète. Lorsque ces minuscules fragments frappent l’atmosphère, ils peuvent brûler et se transformer en « étoiles brillantes ».

Une bonne boule de feu car Earth Spores Tuesday est le summum de l’excitation pour les fans de météores. Consultez notre guide pour assister à une pluie de météores Pour vous donner les meilleures chances de découvrir par vous-même l’une de ces beautés cosmiques.

READ  Pouvons-nous résoudre le paradoxe de l'information sur les trous noirs en utilisant des « boules à photons » ?

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer