Top News

Une mosquée en France ouvre la porte aux immigrés sans abri

Paris

Une mosquée en France était un refuge sûr pour de nombreux sans-abri et immigrés pendant les rudes journées d’hiver.

La mosquée Mantes Sud dans la province des Yvelines, à environ 50 kilomètres à l’ouest de la capitale, Paris, a placé des lits à l’intérieur de la mosquée pour ceux qui s’abritent. Avec le soutien de l’Association Al-Safa, des repas sont fournis aux nécessiteux.

Ishur, un immigrant népalais qui s’est réfugié dans la mosquée, a déclaré à l’agence Anadolu qu’il n’oubliera pas que les musulmans lui ont ouvert leurs portes les nuits froides.

Les musulmans nous ont accueillis. Je suis très heureux d’être hébergé dans un endroit aussi spécial. “

Abdul Aziz Al-Gohary, chef de l’Association des mosquées, a déclaré que la mosquée avait été construite en 2015 et qu’elle était un lieu de culte et un centre de connaissances et d’activités sociales.

Al-Gohary a déclaré que lors de la construction de la mosquée, ils ont pris en compte le rôle des mosquées à l’époque du prophète Mahomet. “pour lui [Prophet Muhammad’s] Les mosquées avaient 3 fonctions principales. Rassembler les gens et leur permettre d’acquérir des connaissances et d’apporter un soutien social.

Il a ajouté que le troisième étage qui est sur le point d’être construit sera un centre de connaissances: nous voulions suivre la Sunnah. [practices] Du Prophète Muhammad. “

«Nous fournissons des abris d’urgence aux sans-abri toute l’année. Nous ouvrons les portes de la mosquée, non seulement aux musulmans, mais à tous ceux qui frappent à notre porte. “

Al-Gohary a déclaré avoir reçu le soutien de nombreuses personnes après avoir passé un appel sur les réseaux sociaux, ajoutant que les gens voulaient se porter volontaires à la mosquée pour aider les personnes dans le besoin tandis que d’autres envoyaient des articles de secours.

READ  Un succès en France, où Villiers a été exclu du championnat des Six Nations

Aisha Bandokha, l’une des volontaires d’origine algérienne, a déclaré qu’elle venait à la mosquée tous les samedis en tant que bénévole et aidait à des œuvres caritatives.

Faisant remarquer qu’ils servent plus de 150 personnes par jour, elle a déclaré: «C’est ainsi que nous changeons le monde chaque jour».

Khadima Kadgham, une autre volontaire, a déclaré que le nombre de volontaires dans la mosquée augmentait, ajoutant: “L’idée d’être utile à quelqu’un nous donne force et motivation.”

Une mosquée en France ouvre la porte aux immigrés sans abri

Le site Web de l’Agence Anadolu ne contient qu’une partie des reportages soumis aux abonnés du système de diffusion de nouvelles AA (HAS), en résumé. Veuillez nous contacter pour les options d’abonnement.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer