science

Un décompte de 5 000 grues dans la réserve du lac Hula, au milieu d’une épidémie de grippe aviaire

Quelque 5 000 grues ont été dénombrées dimanche dans la réserve du lac Hula, dans le nord d’Israël, au milieu d’une épidémie de grippe aviaire qui a également conduit à l’abattage de plus d’un demi-million de poulets et de dindes.

Hula Leke est le principal point de rassemblement des dizaines de milliers d’oiseaux sauvages qui migrent à travers Israël deux fois par an.

Les autorités chargées de la nature y fournissent de la nourriture pour éloigner les oiseaux des récoltes des agriculteurs.

Depuis l’apparition du virus H5N1 dans le lac et dans les poulaillers du moshav de Margaliot à la frontière libanaise, l’alimentation se poursuit pour essayer d’empêcher les grues de voler vers d’autres endroits et d’emporter le virus avec elles.

Lors d’une visite de la région dimanche par le personnel de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs et du KKL-JNF, accompagné du ministre de la Protection de l’environnement Tamar Zandberg, 250 autres grues mortes ont été vues dans la vallée de Hula à l’extérieur de la réserve, et 30 autres ont été documentées. ailleurs, principalement dans le Wadi Hula, Jezreel.

Des pélicans infectés par la grippe aviaire ont été signalés dans la vallée de Hefer dans le centre d’Israël et des échantillons ont été prélevés sur des oiseaux morts à Kfar Rubin dans la vallée de Beit She’an.

L’Institut national pour la conservation de la nature pense que la maladie s’est propagée à partir du moshav Margaliot, par un chauffeur de camion qui y a livré de la nourriture dans des cages à poulets, puis a apporté la nourriture à la réserve de Hula. Une porte-parole a déclaré qu’il n’y avait pas eu une telle épidémie de grippe aviaire chez les oiseaux sauvages.

READ  Création de cristaux temporels à l'aide de nouvelles architectures d'informatique quantique

Le ministère de l’Agriculture a déclaré que les agriculteurs du moshav n’avaient pas signalé l’épidémie en temps réel, ce qui lui a permis de se propager comme une traînée de poudre.

Le sanctuaire de Hula restera fermé au public jusqu’au 1er janvier.

Il est conseillé aux membres du public de bien cuire les œufs et la viande de volaille avant de manger, d’éviter tout contact avec les oiseaux sauvages ou leurs déjections, et d’appeler l’INPA au *3639 s’ils voient des signes d’oiseaux malades ou morts.

tu es sérieux. on apprécie ça !

C’est pourquoi nous venons travailler chaque jour – pour fournir aux lecteurs avertis comme vous une couverture incontournable d’Israël et du monde juif.

Jusqu’à présent, nous avons une demande. Contrairement à d’autres médias, nous n’avons pas mis en place de paywall. Mais parce que le journalisme que nous faisons est coûteux, nous invitons les lecteurs que le Times of Israel est devenus importants à aider à soutenir notre travail en rejoignant La communauté du Times of Israel.

Pour aussi peu que 6 $ par mois, vous pouvez aider à soutenir notre journalisme de qualité tout en profitant du Times of Israël Annonces gratuites, ainsi que l’accès à du contenu exclusif réservé aux membres de la communauté Times of Israel.

Rejoignez notre communauté

Rejoignez notre communauté

Déjà membre? Connectez-vous pour ne plus voir cela

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer