sport

Tirage au sort de la Ligue des champions: respectueux mais pas inquiet, comment Bara perçoit le PSG – Football

Le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des champions a de nouveau placé le Paris Saint-Germain sur la route du FC Barcelone. Contrairement aux affrontements précédents, les Blaugrana ne s’avanceront pas en tant que grands favoris, mais le temps n’est pas inquiétant en Catalogne.

Koeman s’attend à un duel équilibré contre le PSG.

Ils ne se quittent jamais… Pour la quatrième fois en 8 ans, le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain s’affronteront lors de matches à élimination directe en Ligue des champions. Tel était le verdict du tirage au sort des huitièmes de finale de lundi.

Alors que les récentes doubles confrontations se sont systématiquement tournées en faveur des Catalans, à l’image du plus récent, le retour cinglant de 2017 (0-4, 6-1), les hommes de Ronald Koeman peinent à trouver leur rythme pour croiser cette saison et ils n’apparaîtront pas nécessairement comme favoris.

50-50 pour Koeman

Il faut dire qu’en près de 4 ans, le PSG a changé de dimension avec les achats de Neymar, le joueur le plus cher de l’histoire (222 millions d’euros) de la puce à Bara, et Kylian Mbapp, et le statut de finaliste de la dernière édition du club de la capitale. Pendant ce temps, le Bara, lui, enchante les humiliations en C1, et reste sur une défaite 3-0 infligée à domicile par la Juventus Turin pour terminer la phase de groupes tout en occupant une indigne 8e place en Liga …

Mais ne comptez pas sur les Blaugrana pour laisser le moindre signe d’inquiétude montrer l’issue de ce match nul. Nous savions que nous pouvions hériter d’un adversaire élevé et nous avions le PSG. Mais je crois que nous sommes aussi une équipe solide, A souligné Koeman pour Bara TV. Le PSG a dépensé beaucoup d’argent pour tenter de remporter des titres comme la Ligue des champions. La saison dernière, ils ont atteint la finale, c’est une équipe qui doit toujours être présente au plus haut niveau, tout comme nous. C’est un tirage difficile, mais c’est 50-50. Directeur des relations institutionnelles du club catalan, Guillermo Amor a battu un adversaire avec les capacités d’aller jusqu’au bout tout en s’assurant que le Bara sera prt .

READ  Didier Deschamps (équipe de France): "Pour Mbappé, un point samedi"

Le vestiaire plutôt soulagé

Dans l’intimité des vestiaires, le ton était plus direct et le journal AS résumait l’état d’esprit général des joueurs par ça aurait pu être pire. Il faut dire qu’en raison de sa place à la deuxième place du groupe, le club catalan était quasiment certain de tomber sur le lourd et le Blaugrana avait truqué 3 équipes à éviter en priorité: Liverpool et le Bayern Munich, leurs deux récents bourreaux, mais aussi le Manchester City de la vieille connaissance Pep Guardiola. Au contraire, le Camp Nou aura droit à un retour de Neymar le 16 février pour la première étape (retour le 10 mars à Paris). Bonne ou mauvaise nouvelle, il faudra être patient avant de le savoir …

Quel est votre pronostic pour cette huitième de finale? N’hésitez pas à réagir et à discuter dans la région ajouter un commentaire

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer