Top News

Pourquoi Laurent Blanc a décliné l’offre de Waldemar Kita

Laurent Blanc. – CHRISTOPHE SAIDI / SIPA

Depuis son éviction du PSG à l’été 2016, Laurent Blanc jamais coaché ​​à nouveau. Son nom a circulé dans de nombreux clubs (Barcelone, Manchester etc.) pendant plusieurs années sans que l’affaire ne soit faite. Lundi, c’est le président Kita – qui vient de remercier son technicien
Christian Gourcuff ce mardi matin – qui a eu l’idée de relancer la carrière d’entraîneur de Blanc. Comme l’annonce L’équipe ce mardi matin, les dirigeants nantais ont pris contact avec l’entourage de l’ancien entraîneur des Bleus, via son assistant Franck Passi.

Laurent Blanc aurait pris quelques informations d’anciens salariés du club nantais. Ce qui ne l’aurait pas incité à se lancer dans ce challenge (Nantes est 14e de L1) et à mettre les pieds dans un contexte très compliqué. Il a donc décliné l’offre nantaise. D’ailleurs, pour justifier son refus, il aurait informé les dirigeants nantais qu’il ne se voyait pas prendre les rênes d’une équipe durant la saison.

Annoncé à Nantes en 2006!

Pour l’anecdote, le 15 décembre 2006, Laurent Blanc a été annoncé à Nantes notamment par le quotidien L’équipe (titre: “Blanc trouvera Barthez [qui venait de rejoindre le FCN] “. C’était un coup médiatique de Jacques Vendroux [proche de Blanc] fait à l’insu du club, le président de l’époque, Rudi Roussillon, nous l’a dit en 2014. Nous l’avons tous découvert dans les journaux. Vendroux m’avait appelé le jour même de la publication, je crois, pour savoir ce que j’en pensais. «Blanc n’était pas venu, Nantes était descendu en L2.

READ  Le parent de l'élève et cinq personnes mis en examen pour "complicité dans un assassinat terroriste"

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer