Top News

Des actions de protestation ont commencé dans les transports publics à travers le pays

Dès aujourd’hui, la Fédération des syndicats des transports (FTS) et la Confédération des syndicats indépendants de Bulgarie (KNSB) ont commencé à organiser des actions de protestation en lien avec l’ouverture prochaine du budget de l’État et l’insuffisance des fonds qui y sont alloués, pour des salaires durables. croissance des transports urbains dans le pays. C’est ce qu’a annoncé le centre de presse du KNSB.

Des banderoles de protestation seront placées sur les véhicules de transport public à travers le pays, ainsi qu’aux guichets et sur les lieux de travail des employés. Le syndicat souligne qu’il ne s’agit que d’une première étape pour exprimer pacifiquement le mécontentement et le désaccord des travailleurs du système de transport urbain à l’égard du projet de budget 2024.

La demande concerne davantage de fonds dans le budget de l’État d’un montant de 37 millions de BGN pour une augmentation ciblée des salaires dans le secteur. Il s’agit du désir de protéger les intérêts professionnels et sociaux des travailleurs des transports urbains, explique le chef du FTS, l’ingénieur Alexander Shopov.

Selon les syndicats des transports, les tensions sociales dans les transports urbains du pays augmentent de jour en jour en raison du fait que les salaires dans ce secteur ont été érodés par l’inflation et ont dépassé la croissance des revenus du secteur privé. Des salariés partent chaque jour à la recherche de meilleures conditions de travail dans le secteur privé, mais dans des emplois moins qualifiés. Les retraités ne sont pas remplacés par de nouveaux en raison de leurs bas salaires et du manque de perspectives.

READ  Macron dit que la France annulera la dette de 5 milliards de dollars du Soudan

Tout cela conduit à accumuler un nombre important d’heures supplémentaires, qui s’élèvent cette année à plus de 250 000 heures dans certaines entreprises. Le Service des Transports Publics souligne que ces travaux supplémentaires ont un impact négatif direct sur la sécurité assurée par les transports publics.

Les pénuries de personnel sont généralisées – des chauffeurs aux ingénieurs en passant par le personnel de mécanique, de service et de nettoyage, et les syndicats soulignent qu’ils n’ont reçu aucune compréhension de la part du ministre des Finances Asen Vasiliev ou du ministre des Transports Georgi Gvozdikov.

Le 7 décembre, des employés de l’Autorité des infrastructures routières, membres du KNSB, ont bloqué l’autoroute Himos pour protester contre l’augmentation des salaires, rapporte la BTA. Le syndicat exige une augmentation des salaires des travailleurs de l’API de 20 pour cent dans le cadre du budget 2024.

La direction du syndicat « Affaires routières » – KNSB et les employés de « l’Agence des infrastructures routières » ont envoyé une déclaration au ministre du Développement régional et des Travaux publics Andrei Tsikov, au ministre des Finances Asen Vasiliev, ainsi qu’au président de le conseil d’administration de l’ingénieur API Yasin Yordanov dans lequel ils souhaitent une augmentation de salaire. L’annonce indique qu’un peu plus de 17 millions de BGN seront nécessaires à cet effet, ce qui permettra d’augmenter les salaires des 2 417 employés de l’API.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer