Top News

Macron appelle une entreprise technologique européenne à payer d’ici 2030

Le président français Emmanuel Macron tient une conférence de presse lors du sommet de l’OTAN à Bruxelles, en Belgique, le 14 juin 2021. REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) – Le président français Emmanuel Macron a présenté mardi un plan ambitieux pour l’Europe visant à créer 10 géants de la technologie d’une valeur de 100 milliards d’euros (121,26 milliards de dollars) chacun d’ici 2030, dans le but de rivaliser avec les entreprises américaines qui dominent le secteur. .

Les objectifs font partie d’une initiative à l’échelle européenne que la France essaie de mener pour améliorer le financement des startups, en particulier dans leurs derniers stades de croissance, pour les pousser dans une plus grande ligue où elles peuvent attirer plus d’investisseurs et d’employés seniors.

Macron a poussé à faire de la France un « pays en démarrage » depuis sa prise de pouvoir en 2017, rendant le pays plus attrayant pour les investisseurs étrangers à travers, par exemple, des réformes du travail.

Cependant, les efforts français pour créer des « licornes », ou des entreprises d’une valeur d’au moins 1 milliard de dollars, sont toujours éclipsés par leurs homologues américains. Macron a déclaré l’année dernière qu’il s’attendait à ce que la France compte 25 « rhinocéros » d’ici 2025.

Le dernier plan d’aide aux startups européennes comprend l’intensification des plans de financement, grâce à un financement au niveau de l’Union européenne et à l’encouragement d’un plus grand nombre de fonds de capital-risque à investir, selon un communiqué signé par environ 200 entreprises, qui comprend le consortium de startups et d’autres entreprises.

READ  Le Real Madrid fort contre le Celta Vigo

Ils ont également recommandé de mettre à jour les réglementations en Europe ainsi que de créer des régimes d’options d’achat d’actions compétitifs dans le cadre d’initiatives visant à développer les entreprises technologiques européennes. (1 dollar = 0,8247 euros)

(Reportage de Sarah White et Matthew Brottard ; Montage par Alistair Bell

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer