sport

Politiciens québécois : le nouveau capitaine du Tricolore Suzuki doit apprendre le français

MONTRÉAL (AFP) – Plusieurs chefs des principaux partis du Québec affirment que le nouveau capitaine des Canadiens de Montréal, Nick Suzuki, doit apprendre le français.

Le chef d’Avner Québec Alliance, François Legault, a déclaré que le Tricolore avait fait un « excellent choix », qualifiant le poste de l’un des meilleurs joueurs de l’équipe, avant d’ajouter que Suzuki doit maintenant apprendre le français.

Les Canadiens ont annoncé lundi la nomination de l’Ontarien de 23 ans au poste de capitaine de l’équipe. Il a joué pour les Canadiens pendant trois saisons après avoir été acquis de Las Vegas dans le cadre d’un accord commercial.

Ce serait une bonne chose si Suzuki apprenait le français, a déclaré le chef libéral Dominique Engled aux journalistes, ajoutant que vivre au Québec est une opportunité d’apprendre la langue. Le chef du Parti québécois, Paul Saint-Pierre, a décrit Plamondon Suzuki comme un «très bon choix» pour le capitaine, mais a ajouté qu’il était important que le capitaine du Tricolore apprenne le français, car le poste impliquait un lien avec les partisans québécois qui avaient soutenu l’équipe pendant générations.

« C’est un véritable honneur et privilège pour moi », a déclaré Suzuki aux journalistes avant les commentaires des chefs de parti. « Cette équipe va dans une bonne direction, et je suis encore plus excité d’être le capitaine et de la représenter. Cela signifie beaucoup, juste pour voir le respect que la direction, les collègues et les entraîneurs ont pour moi. Je sais que c’est un grand rôle, mais je pense que je suis prêt pour ça. »

READ  Anthony Elanga défend son coéquipier de Manchester United Cristiano Ronaldo pour les critiques des jeunes joueurs - Paper Talk | Nouvelles du centre de transport

Suzuki a disputé 82 matchs la saison dernière et a été le meilleur marqueur des Canadiens avec 21 buts et 40 passes pour 61 points. Ces chiffres totaux étaient tous des sommets en carrière, même si l’équipe a terminé dernière de la Conférence de l’Est au cours d’une saison marquée par des blessures.

Suzuki a déclaré: « Il y a eu beaucoup de hauts et de bas, beaucoup d’expériences d’apprentissage », a déclaré Suzuki, dont les ancêtres ont immigré au Canada du Japon. « Je pense que je devrais très bien gérer chaque situation, juste donner l’exemple à nouveau. C’est un honneur de mettre cette pression sur vous. Nous voulons gagner des matchs de hockey et c’est la principale raison pour laquelle nous sommes ici.

___

Plus d’AP NHL : https://apnews.com/hub/NHL et https://twitter.com/AP_Sports




Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer