Tech

Lyon dément avoir vendu l’équipe féminine à la femme d’affaires américaine Michelle Kang

Lyon a démenti les informations selon lesquelles la femme d’affaires américaine Michelle Kang acquerrait une participation majoritaire dans l’équipe féminine.

Un rapport du journal français L’Equipe a indiqué que Kang – le propriétaire et PDG de La société informatique de santé Cognosante – s’est engagée à couvrir le manque à gagner annuel de Lyon de 12 millions d’euros (10,56 millions de livres sterling) pour les femmes et à acheter une participation de 52% dans le club.

Kang, le propriétaire majoritaire du club Washington Spirit de la NWSL, aurait conclu un accord il y a plusieurs semaines avec le propriétaire du club lyonnais John Textor via sa société, Eagle Football.

Mais dans un communiqué publié mercredi soir, Lyon a démenti la nouvelle, affirmant qu’aucun accord n’avait été conclu avec aucune partie sur un projet de rachat.

Ça lit:L’Olympique Lyonnais tient à démentir les informations inexactes publiées par le journal L’Equipe sur l’éventuel transfert de son équipe féminine annoncé lundi dernier par Vincent Bonsu (Directeur Général Adjoint du Groupe OL) aux joueuses.

« La situation décrite dans cet article dans un clip supprimé de la retranscription mise en ligne à 17h52, non vérifiée, est factuellement et formellement impossible car nos joueurs ont été en équipe nationale et Vincent Bonsu a voyagé à l’étranger ces derniers jours.

Par ailleurs, si la volonté de créer une plateforme mondiale dédiée exclusivement au football féminin a toujours été une réalité pour le groupe OL et Jean-Michel Aulas, la description donnée par L’Équipe est fortement déformée. Aucun accord n’a été ratifié, pas même dans les conditions décrites par le journal.

READ  Google fait son chemin en créant une plateforme publicitaire pour suivre l'utilisateur directement dans Chrome - Ars Technica

Cependant, le club a confirmé que des plans étaient en cours pour vendre le club NWSL OL Reign et la banque d’investissement Raine a été embauchée pour gérer la vente.

« Le groupe OL annonce qu’il a donné une autorisation pour vendre sa franchise NWSL à la banque d’investissement du groupe Raine », ajoute le communiqué.

« L’Olympique Lyonnais est ravi et fier d’avoir pu jeter les nouvelles bases du Règne de l’OL, d’avoir contribué à sa réussite sportive (bouclier vainqueur et demi-finaliste du championnat NWSL 2022), mais aussi d’avoir ramené à la maison L’équipe est à Seattle avec ses fans et sa communauté, comme OL Group s’y était engagé lors de son acquisition en 2019. »

Un porte-parole de la NWSL a ajouté: « Nous sommes conscients de l’intérêt du groupe OL à explorer la vente de l’OL Reign et continuerons à travailler en étroite collaboration avec eux pour garantir que tout propriétaire potentiel s’aligne sur la vision et les valeurs de notre ligue. »

L’équipe féminine de Lyon est actuellement en tête du classement de la première division féminine et sera la prochaine en action dimanche contre le Paris FC.

(Photo : Getty Images)

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer