science

L'Inde a lancé un satellite pour étudier les trous noirs

L'équipement permettra de mener 10 expériences scientifiques supplémentaires

L'Organisation indienne de recherche spatiale a lancé avec succès le lanceur PSLV-C58 dans l'espace, qui a mis en orbite le satellite XPoSat, a rapporté la BBC.


L’agence spatiale a annoncé vouloir, à travers cette mission, aider les scientifiques à améliorer leur « connaissance des trous noirs ».


Vers l’espace : quelles missions sont prévues pour 2024 ?


Selon ce que l'organisation a rapporté sur son site Internet, la fusée a été lancée depuis le port spatial de l'île de Sriharikota, dans la baie du Bengale, où se trouve le centre spatial Satish Dhawan.


Science de la Station spatiale internationale : à la recherche de la vie au-delà du système solaire


La mission XPoSat étudiera principalement les trous noirs. Selon le département, cet appareil est considéré comme le premier appareil scientifique spécialisé à mener des recherches dans le domaine des mesures spatiales du rayonnement X provenant de sources célestes. Le satellite transporte deux charges utiles : POLIX (un polarimètre à rayons X pour les observations astronomiques) et XSPECT (un système de spectroscopie à rayons X et de mesure du temps).


Avec le lancement réussi de XPoSAT, l'Inde est devenue le deuxième pays après les États-Unis à disposer d'une station pour étudier les trous noirs et les étoiles à neutrons, a annoncé l'agence spatiale indienne.


Les équipements installés sur le lanceur permettront de réaliser 10 expériences scientifiques supplémentaires.


READ  La saumure s'écoulant de l'océan Indien a peut-être aidé à mettre fin à la dernière période glaciaire

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer