Economy

Les responsables de la CEE courtisent les PDG français

M. Shula, deuxième à partir de la droite, visite un stand présentant la technologie aéronautique au Salon du Bourget. Le bureau de la Communauté économique européenne a encouragé les investisseurs français à considérer la Thaïlande lors de son roadshow du 19 au 23 juin en France.

Les autorités thaïlandaises encouragent les entreprises françaises à investir dans des industries ciblées, dont l’aviation, dans le corridor économique oriental (CEE).

Ce paiement devrait contribuer à stimuler l’économie thaïlandaise.

L’aviation fait partie des 12 industries de la courbe en S ciblées dans la CEE, qui couvrent des parties de Chon Buri, Rayong et Chachoengsao.

Le gouvernement souhaite que les entreprises étrangères, y compris françaises, investissent dans la Communauté économique européenne, car il vise à développer la région en un pôle industriel de haute technologie.

« Les responsables de la CEE ont rencontré des dirigeants d’entreprises françaises et ils sont intéressés à investir dans le corridor », a déclaré Chula Sukmanup, secrétaire général du bureau de la CEE, après la récente tournée de présentation des opportunités d’investissement aux entrepreneurs français.

Les entreprises actives dans les industries de l’aérospatiale et de la défense comprennent le groupe Safran, le groupe Thales, Givas, Satis Aerospace, Volcopter et Voltero.

Les responsables ont également rencontré Total Energies, le groupe Renault et Dassault Systèmes, ainsi que le Mouvement des Entreprises de France, la plus grande association d’employeurs de France.

Le gouvernement développe des projets d’infrastructure au service des investissements dans la région de la CEE. Ils comprennent un système ferroviaire à grande vitesse reliant trois aéroports, la ville volante U-Tapao, la troisième phase de développement du port en eau profonde de Map Ta Phut à Rayong et la troisième phase de développement du port en eau profonde de Laem Chabang à Chon Buri. . .

READ  Le Royaume-Uni devient un exportateur net d'électricité pour la première fois en 12 ans

Selon le bureau de la Communauté économique européenne, la France est le neuvième partenaire commercial de la Thaïlande.

La France a investi plusieurs milliards de bahts en Thaïlande, et le montant dans la région CEE s’est élevé à 15,4 milliards de bahts entre 2018 et 2022.

La plupart des entreprises françaises ont investi dans les secteurs médical, automobile et aéronautique.

D’autres prévoient d’investir dans les industries liées aux énergies renouvelables et au développement économique dynamique, circulaire et vert (BCG) en soutenant des campagnes mondiales pour la neutralité carbone, en équilibrant les émissions et l’absorption de carbone.

La Thaïlande promeut le BCG comme moyen de réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Le BCG encourage les fabricants à adopter des technologies qui peuvent ajouter de la valeur à leurs produits tout en réduisant l’impact sur l’environnement.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer