Economy

Smovengo, l’exploitant de Vélib ‘, réclame 240 millions d’euros à la mairie

30 octobre 2018, à Paris (20e). Une station Velib ‘, rue des Pyrénées, avec un vélo électrique (en bleu). – Clément Follain / 20 minutes

Une poussée avant Noël. Selon Le canard enchaîné a publié ce mercredi, Smovengo, l’opérateur et fournisseur de
Vélib ‘ qui a remporté le contrat en 2017 menace de résilier le contrat et de faire faillite, si
Mairie de Paris ne lui accorde pas de prolongation de 240 millions d’euros.

Selon les informations du palmipède, l’entreprise en difficulté financière souhaite cette somme d’ici la fin du contrat, prévue pour 2032. Le montant représente près de 50% du marché initial de 480 millions d’euros. Soit 60 millions d’euros par an au lieu des 40 prévus au contrat.

Perte de 80 millions

Interrogé, le maire de Paris rappelle son attachement à “l’existence d’un service public à un prix abordable pour tous les utilisateurs”. Le contrat renégocié devrait être présenté mi-janvier, note Le canard enchaîné.

Après un lancement chaotique, L’entreprise avait réussi à relever la barre, notamment grâce à
vélos électriques. Mais pas assez. Au bord de la faillite au printemps dernier, Smovengo – qui a enregistré une perte de 80 millions d’euros en trois ans – a pu bénéficier d’un prêt garanti par l’Etat à hauteur de cinq millions d’euros,
rappelle BFM TV.

READ  Un tribunal de l'Union européenne rejette la contestation d'Eutelsat et Viasat contre la licence d'Inmarsat EAN en France

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer