Economy

Iberdrola réaffirme son leadership dans l’énergie éolienne offshore avec…

Président d’Iberdrola, Ignacio Galána récompensé le travail des équipes du parc éolien offshore de Saint-Brieuc, premier grand projet éolien offshore de Bretagne et deuxième en France à produire de l’énergie propre, et du parc éolien offshore de la mer Baltique.

Malgré les difficultés liées à sa construction compte tenu de la crise du Covid, Le projet de St Brieuc sera achevé dans les délais prévus, les travaux d’installation devant être achevés cette année. Cinquante et une vestes sur 62 et 35 éoliennes sur 62 ont déjà été installées. De plus, après la phase de tests, les premières éoliennes ont commencé à fournir de l’électricité propre le 5 juillet.

Avec un investissement de 2,4 milliards d’euros, Saint-Brieuc dispose d’une capacité totale de 496 MW, répartie sur 62 turbines de 8 MW chacune. Lorsqu’elle sera pleinement opérationnelle, Saint-Brieuc produira 1 820 GWh par an, ce qui couvrira les besoins énergétiques de 835 000 personnes (chauffage compris), soit une population supérieure à la ville de Valence ou à peu près de la même taille que la ville de Marseille. .

Projet Aigle Baltique

Le parc éolien offshore Baltic Eagle, situé dans la mer Baltique, d’une capacité de 476 mégawatts. Baltic Eagle 50 disposera d’éoliennes de 9,53 MW d’une seule unité de puissance, avec une production annuelle de 1,9 TWh, ce qui est suffisant pour répondre durablement à la demande de 475 000 foyers et éviter l’émission de 800 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année.

La fabrication des composantes de ce parc éolien est presque terminée, dont certaines ont été complétées plus tôt que prévu grâce au travail d’une équipe multidisciplinaire. Ce parc éolien, dont la mise en service est prévue fin 2024, bénéficie d’un tarif réglementé minimum de 64,6 €/MWh pour les 20 premières années. De plus, 100 % de sa production est déjà vendue dans le cadre de contrats à long terme.

READ  Le Brexit stimule la transition vers une économie nucléaire, chargeant l'économie moderne | Politique | Nouvelles

leader de l’éolien offshore

Iberdrola possède 3 000 mégawatts de projets éoliens offshore en construction ou assurés. Sans frais au fond de la mer grâce à la position de leader du groupe. L’entreprise contribue à soutenir la transition énergétique et la création d’emplois dans les chaînes d’approvisionnement du monde entier.

Outre St Brieuc, le projet éolien offshore Vineyard Wind aux États-Unis devrait être mis en service au quatrième trimestre 2023. Le parc éolien Baltic Eagle en Allemagne sera mis en service en 2024, l’East Anglia 3 au Royaume-Uni et Windanker en L’Allemagne commencera la production en 2026.

Ces projets s’ajouteront à un portefeuille existant de 1 258 MW de projets éoliens offshore opérationnels, notamment West Duddon Sands dans la mer d’Irlande, Wikinger dans la mer Baltique en Allemagne et East Anglia One dans le sud de la mer du Nord.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer