sport

Les enseignements de la saison de L1

La saison de Ligue 1 s’est terminé sur un nouveau titre du Paris Saint-Germain, le 10ème de l’histoire pour le club de la capitale, chipé à Lille, incapable de réitérer son exploit de la saison passée. Alors que le PSG a véritablement déçu malgré un nouveau titre hexagonal, de nombreux enseignements peuvent être tirés suite à cette saison de Ligue 1. Avec des clubs historiques en difficulté, des grandes réussites voire des surprises et l’avènement de joueurs au premier plan, la saison fut animée. Retour sur les principaux enseignements connus en Ligue 1 en cette saison 2021/22.

Paris retrouve son rang 

Malmené par Lille la saison passée, le PSG a retrouvé le titre en Ligue 1, profitant à de nombreuses reprises des faux pas des autres écuries majeures du championnat, bien que son dernier ait une fois de plus manqué d’homogénéité durant cet exercice. Plus que l’équipe en lui-même, le succès porte le nom d’un homme en particulier, celui de Kylian Mbappé. Véritable artisan majeur dans les succès parisiens, notamment étriqués cette saison, l’attaquant champion du monde est l’un des seuls parisiens à ne pas avoir subi la bronca du Parc des Princes au fil des différentes éliminations, connues en Champions League ou encore, en Coupe de France.

Cependant, les rumeurs et l’excitation générale autour du futur de l’attaquant français auront également été mises en avant la majeure partie de la saison. Partira, partira pas ? Encore aujourd’hui, il semble compliqué de le dire, mais toujours est-il qu’entre le Paris Saint-Germain et vraisemblablement le Real Madrid, la partie dure depuis de (trop) nombreux mois et est digne de celles que l’on peut trouver sur Pokerstars, où bluff, mises successives et également ascendant psychologique ont eu un fort rôle tout au long de la saison.

READ  Serena Williams et ses collègues grands du tennis boitant vers les sorties

Monaco crée sa spéciale 

On va finir par croire que seul le classement aux trois quarts du championnat compte pour le club de la Principauté. Depuis plusieurs années, les hommes du Rocher, sous la houlette de Philippe Clément pour cette fin de saison après le limogeage de Kovac, ont pris l’habitude d’exceller en fin de saison.

Alternant résultats positifs et négatifs une grande partie du championnat, l’équipe emmenée par Wissam Ben Yedder – exceptionnel une fois de plus – a éclaboussé tous les autres prétendants à l’Europe lors des dernières journées. Une série impressionnante de victoires et l’assurance pour Monaco de jouer les premiers rôles en Europe la saison prochaine.

Naturellement, il est difficile de ne pas rêver à plus de constance au sein de cet effectif : la performance sur une saison pourrait être belle !

L’inverse pour Angers 

Équipe surprise du début de saison, Angers démarrait un nouveau cycle après le départ de Stéphane Moulin, à la tête du club depuis 2011. Transfuge du banc lyonnais, Gérald Baticle lui succédait et connaissait sa première vraie expérience de numéro 1, avec brio dans un premier temps. 

Or, la lune de miel a vite tourné court dans le Maine-et-Loire avec une terrible série de défaites entamée en décembre. Terminés les rêves d’Europe à un point si haut que certains observateurs se demandaient si cette descente aux enfers n’allait pas pousser le club à jouer le maintien. Zone rouge évitée, le SCO aura tout l’été pour comprendre ce qui a chamboulé une saison qui aurait pu apparaître comme bien plus belle…

READ  Blinken rencontre Macron lors du premier sommet américano-français depuis l'accord sur les sous-marins

Bordeaux en Ligue 2 

Les détracteurs de Gérard Lopez vous diront qu’ils ne sont pas surpris, mais force est de constater que le président des Girondins de Bordeaux a la fâcheuse tendance d’emmener ses équipes respectives au casse-pipe. Club historique de Ligue 1, Bordeaux sera bel et bien en Ligue 2 la saison prochaine. Si longtemps l’espoir a été de mise pour les romantiques du football français, les problèmes internes et le niveau de jeu désastreux n’auront en rien laissé penser qu’un revirement de situation était possible. Une page se tourne pour le club girondin, en première division depuis 1992.

 

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer