sport

Les clubs de football anglais boycottent les réseaux sociaux pour protester contre le racisme

Les clubs de football anglais ont annoncé un boycott de trois jours des réseaux sociaux le week-end prochain, dans le cadre d’une manifestation contre le racisme.

L’interdiction, qui inclut la Fédération de football au pouvoir en Angleterre, les clubs de la Premier League anglaise, de la Ligue anglaise de football et de la Premier League féminine, débutera à 14h00 GMT le vendredi 30 avril et se poursuivra jusqu’à 22h59 GMT le lundi 3 mai.

Les organisations de gouverneurs et d’administrateurs participeront également.

Une déclaration conjointe publiée par les organisations participantes a déclaré qu’elles s’uniraient pour boycotter les médias sociaux, “en réponse aux violations discriminatoires en cours et en cours auxquelles les joueurs et de nombreuses personnes associées au football sont soumis sur Internet”.

Elle a ajouté: “Cela devait se dérouler dans le cadre d’un programme complet de matches dans le jeu professionnel masculin et féminin, et verrait la fermeture des clubs de la Premier League anglaise, de l’European Football Association, de la Women’s Soccer League et du Women’s Championship”. ses comptes Facebook, Twitter et Instagram.

“En tant que groupe, le jeu reconnaît la portée et la valeur des médias sociaux pour notre sport. La connectivité et l’accès aux supporters qui sont au cœur du football restent vitaux.

“Néanmoins, le boycott montre que le football anglais se rassemble pour souligner que les entreprises de médias sociaux doivent faire plus pour éradiquer la haine en ligne, tout en soulignant l’importance d’éduquer les gens dans la lutte continue contre la discrimination.”

Le capitaine de Liverpool, Jordan Henderson, a récemment déclaré qu’il serait prêt à suivre Arsenal et le joueur français Thierry Henry en abandonnant toutes les activités en ligne pour protester contre un comportement raciste.

READ  Foot OL - OL: Ben Arfa une petite frappe, cet ancien joueur équilibre tout! - Olympique Lyonnais

Swansea a agi après avoir ciblé Yan Danda, Ben Cabango et Jamal Lowe, tandis que Marcus Rashford, Trent Alexander-Arnold et Raheem Sterling font également partie d’une longue liste de joueurs ayant subi des abus racistes.

Beaucoup se sont demandé si, à long terme, le football était vraiment capable de s’isoler des avantages économiques et des avantages du partage de fans sur les réseaux sociaux.

Certains affirment que faire en sorte que toutes les affiches utilisent leur véritable identité mettrait en danger les opposants politiques et les lanceurs d’alerte autant que cela faciliterait l’identification des «trolls» racistes.

– Les combats continuent –

Mais les organisateurs de cette dernière panne ont déclaré avoir néanmoins ressenti le besoin de prendre position.

Leur déclaration disait: “Boycotter le football dans l’isolement ne mettra pas, bien sûr, fin au fléau des violations discriminatoires sur Internet, mais cela démontrera que le jeu est prêt à prendre des mesures volontaires et proactives dans cette bataille en cours.”

En février dernier, huit membres de la coalition ont écrit à Mark Zuckerberg et Jack Dorsey, directeurs généraux de Facebook et Twitter, disant que leurs plates-formes et Instagram, qui appartiennent à Facebook, doivent faire plus pour lutter contre les abus.

“Bien que certains progrès aient été réalisés, nous réitérons ces demandes aujourd’hui dans le but d’endiguer le flux constant de messages discriminatoires et de garantir qu’il y ait des conséquences réelles pour les promoteurs d’abus en ligne sur toutes les plateformes”, indique le communiqué de samedi.

“Alors que le football prend position, nous exhortons le gouvernement britannique à s’assurer que le projet de loi sur la cybersécurité mettra en place une législation forte pour rendre les entreprises de médias sociaux plus responsables de ce qui se passe sur leurs plates-formes.”

READ  Le directeur du CDC, Robert Redfield, défend la réponse de l'agence à la pandémie de coronavirus

En Écosse, les Rangers ont boycotté une semaine après un match de Ligue Europa contre le Slavia Prague où Glen Camara a été abusé.

L’UEFA a suspendu le défenseur du Slavia Ondrej Codela pour 10 matches après avoir été reconnu coupable de comportement raciste à l’égard de Camara.

jdg / dj

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer