sport

L’entraîneur français veut que la Russie sorte de la Coupe du monde

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, est devenu la première personnalité importante du sport à dire que la Russie devrait être expulsée de la Coupe du monde masculine après l’invasion de l’Ukraine.

La Pologne, la Suède et la République tchèque ont refusé d’affronter la Russie le mois prochain lors des matches de barrage du tournoi au Qatar en novembre et décembre.

« C’est ma première motivation », a déclaré dimanche Le Graet au journal Le Parisien lorsqu’on lui a demandé si la Russie devait être exclue du tournoi.

« Le monde du sport, et du football en particulier, ne peut pas rester neutre. Je ne m’opposerais certainement pas à l’exclusion de la Russie. »

La FIFA doit prendre la décision, et Legrett, 80 ans, est membre du Conseil de la FIFA qui a voté pour que la Russie accueille la Coupe du monde masculine en 2018.

Les Tchèques ont rejoint la Pologne et la Suède en refusant d’affronter la Russie dans les barrages pour le Qatar, peu importe où le match a eu lieu.

Un communiqué publié dimanche a indiqué que le comité exécutif de la Fédération tchèque de football et les joueurs avaient convenu qu' »il n’est pas possible de jouer contre l’équipe nationale russe dans la situation actuelle ».

La Pologne a été la première à dire qu’elle n’affronterait pas la Russie en demi-finale le 24 mars même si la confrontation était déplacée de Moscou.

Le vainqueur de la Suède contre la République tchèque dans l’autre demi-finale de la piste B devait ensuite se rendre en Russie, s’il gagnait, lors de la finale du 29 mars.

READ  Open de France: Fatigue dit qu'Ashley Barty veut dire qu'elle faisait quelque chose de bien | Nouvelles du tennis

Les trois pays ont initialement demandé à la FIFA de déplacer les matches de Russie, ce que l’instance mondiale du football a immédiatement refusé de faire.

La Russie est de plus en plus isolée dans le monde du sport et l’UEFA a déjà déclaré que les matches ne pouvaient pas être joués en Russie ou en Ukraine.

Il doit également étudier son accord de sponsoring avec la compagnie énergétique d’Etat russe Gazprom.

Hans-Joachim Watzke, président par intérim de la Fédération allemande de football (DFB), a déclaré que c’était « de l’argent sale » « nous ne pouvons pas nous permettre plus » tandis que le candidat à la présidence de la DFB, Peter Peters, a déclaré que c’était « un oui clair » à la fin de la coopération.

Le volley-ball est l’un des rares sports qui envisagent encore un événement majeur en Russie avec les Championnats du monde masculins prévus en août, mais cela est en cours de révision car certains pays ont déclaré qu’ils ne se rendraient pas en Russie pour y participer.

Pendant ce temps, la Fédération internationale de judo (IJU) a pris des mesures personnelles contre le président russe Vladimir Poutine.

« À la lumière du conflit en Ukraine, la Fédération internationale de judo a annoncé la suspension du poste de M. Vladimir Poutine en tant que président honoraire et ambassadeur de la Fédération internationale de judo », indique un communiqué.

Poutine est un judoka qualifié et a atteint le niveau d’une ceinture noire dans le sport.

Dans l’autre sport préféré de Poutine, le hockey sur glace, le club letton du Dinamo Riga s’est retiré dimanche de la Ligue continentale de hockey détenue et gérée par la Russie en raison d’une « crise militaire et humanitaire ».

READ  Olivia Jadeke, l'adolescente australienne discrète, ne jouera pas

Ailleurs, la Fédération internationale de natation (FINA) a annulé les championnats du monde juniors de natation qui devaient avoir lieu à Kazan, en Russie, fin août.

« La FINA n’organisera aucun événement futur en Russie si cette grave crise se poursuit », a ajouté dimanche l’organisation dans un communiqué, tout en affirmant qu’elle fournirait tout soutien pratique possible aux membres de la famille des aquariums touchés par l’invasion russe.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer