Top News

L’élite est prête à attaquer la France

Howick’s Liam Draper, un ancien élève de Botany Downs High School qui participe actuellement au championnat Grand National de cross-country aux États-Unis, se rendra en France pour rejoindre l’équipe de Nouvelle-Zélande. Photo par Andy McGeishan, BikesportNZ.com

Écrit par Andy McGeean

Le jour J approche à grands pas pour les forces expéditionnaires néo-zélandaises et leur débarquement tant attendu sur les côtes françaises.

Les préparatifs de la première attaque néo-zélandaise contre le Championnat international d’enduro des six jours (ISDE) en 16 ans progressent à un rythme soutenu et avec une grande confiance que les Kiwi Knights se démarqueront avec distinction lors de l’édition 2022 dans le sud de la France en un peu plus de deux jours et un demi-mois.

La Nouvelle-Zélande n’a pas inscrit d’équipe ISDE depuis 2006, mais cette année, elle dispose d’une équipe très solide et vous devez imaginer ses chances de produire de bons résultats dans cet événement de moto tout-terrain de haut niveau – qui se tiendra près de la ville de Le Puy ar et Lay, dans le sud de la France Du 29 août au 3 septembre.

L’ISDE attirera à nouveau l’élite des courses de motos hors route du monde entier, car l’équipe Kiwi est ravie d’en faire partie, et le manager de l’équipe néo-zélandaise Justin Stephenson, de Borrero, a déclaré qu’il avait tenu des réunions hebdomadaires avec les membres de l’équipe pour trier à travers la logistique, les déplacements et l’hébergement pour y parvenir.

Stephenson est aidé dans sa mission par Mike McLeod, membre expérimenté du conseil d’administration de MNZ et ancien manager de l’équipe de motocross, également de la région de Wellington.

« Le lundi de l’anniversaire de la reine qui s’est tenu près de Borrero (la deuxième manche du championnat néo-zélandais d’enduro) représentait un terrain très similaire à ce à quoi on pourrait s’attendre en France », a déclaré Stephenson.

READ  La France riche (30 avril 2023)

Un groupe important de fans se déplacera également pour aider l’équipe lors de l’événement en France.

La première équipe néo-zélandaise du trophée était composée de Tom Paxton d’Helensville, William Draper de Howick, Dylan Werbury de Cambridge et Seth Reardon de Whanganui.

Reardon a été relevé du banc après que Hamish MacDonald de Christchurch, qui est actuellement basé en Europe et qui participe aux Championnats du monde d’enduro, ait été récemment blessé.

L’équipe recrue néo-zélandaise sera composée de James Scott d’Ubarao, Tommy Watts de Wairua et Will Yeoman de Taupo.

Ben Dando de Rangora, Kalan Mai d’Oratia, Ben Cottrell de Waitocki et Josh Jack de Hellenville s’attaqueront également à ISDE en France et seront en attente en tant que coureurs de réserve si un membre de l’équipe actuelle de la Coupe ou de l’équipe junior se blesse.

Dan Watson, le kiwi qui vit désormais en Zambie, voyagera en tant que pilote de soutien, Dan Watson ne l’a pas encore confirmé, mais il est également probable qu’il se joindra en tant que pilote de soutien.

Yearberry, Reardon, Watts et Scott ont été champions sur la scène néo-zélandaise ces dernières années, Yearberry remportant le titre national d’enduro l’année dernière et Reardon en 2019. Watts était le champion de cross-country 2021, et Scott a terminé le cross-country 2022 championnat. Le titre le mois dernier.

« Ce à quoi nos coureurs sont confrontés ici à la maison est un très bon entraînement pour l’ISDE. Nous faisons également beaucoup d’entraînement supplémentaire », a déclaré Stephenson.

«Nous avons récemment terminé une journée d’entraînement avec (légende de l’enduro Kiwi) Sean Clark à Taupo et cette semaine, nous avons deux jours d’entraînement avec (multiple champion néo-zélandais américain de cross-country) Paul Whibley dans son usine de Taikorea, à l’extérieur de Palmerston North .

READ  La France restitue les anges de marbre volés à l'église d'Italie en 1989

« J’espère que nous pourrons également construire ce long terme, pour reprendre le rythme en Nouvelle-Zélande en envoyant une équipe à l’ISDE chaque année à partir de maintenant. »

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer