Top News

Les Samoa suralimentées prêtes pour la Coupe du monde de rugby 2023 » allblacks.com

Le choix des Samoa de profiter de l’évolution des lois d’éligibilité du rugby a suscité l’intérêt avant la Coupe du monde pour la manière dont les anciens internationaux de l’équipe d’autres pays influenceront l’événement qui débutera en France le mois prochain.

L’écrivain britannique de rugby Brendan Gallagher a déclaré dans The Rugby Paper que les Samoa étaient l’une des nations insulaires du Pacifique qui bénéficieraient que les joueurs rendent à l’île leur héritage. Et c’était par « amour et dévotion » car les îles n’avaient pas beaucoup d’argent pour attirer les joueurs.

« La nouvelle décision a vraiment galvanisé le rugby aux Samoa en particulier, et cela semble assez juste pour que la forte culture du rugby des Samoa améliore les arsenaux de nombreuses autres nations à travers le monde depuis des décennies.

Oui, certaines des nouvelles recrues ont une longue période dans la dent, mais l’équipe anglaise « dad’s army » n’a-t-elle pas excellé il y a 20 ans en Australie ? mentalement. »

Après la Coupe des Nations du Pacifique, où ils ont battu le Japon et les Tonga et perdu contre les Fidji, ils ont assez bien fait pour que leurs adversaires de la poule les regardent avec méfiance.

« Leur arc en ce moment est très haussier. C’est leur meilleure équipe depuis longtemps. »

Les joueurs auxquels ils pourraient faire appel incluent Rob Charlie Faumwina et Michael Allalaatwa, les attaquants lâches Stephen Luwatua, Fritz Lee, Chris Foy, Jordan Tofua, les cinq huitièmes Lima Sopoaga et Christian Liefano, l’ailier Ben Lahm et l’attaquant Tim Nanai Williams.

Les Samoa achèveront leur préparation à la Coupe de France avec des matches contre les Barbarians à Brive et l’Irlande à Bayonne.

READ  Comment recycler son catalyseur usagé ?

Gallagher a déclaré : « Les deux équipes [the Barbarians and Ireland] Mieux vaut réconforter ceux qu’ils jugent absolument indispensables à leur fortune ou au moins les épeler dès qu’ils sont en forme.

Les Samoans commencent [the World Cup] Avec le Chili à Bordeaux avant ce qui devrait être leur premier gros test, contre les Pumas à Saint-Etienne. Si vous recherchez le harcèlement de la Coupe du monde, je commencerais par là. »

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer