Top News

le gouvernement annonce de nouvelles mesures de santé

Emmanuel Macron pensait avoir apporté de la clarté aux Français lors de son dernier discours, le 24 novembre, en leur présentant un plan de sortie en trois étapes. le “Pic de la deuxième vague de l’épidémie” a ensuite été franchi, a salué le chef de l’Etat. Hélas, le gouvernement est désormais contraint de modérer cet optimisme, alors que la courbe de la maladie a stoppé sa baisse pendant une semaine pour atteindre un ” plateau “, selon l’exécutif.

Jeudi 10 décembre, près de 14 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France en vingt-quatre heures, soit 2 000 de plus qu’une semaine plus tôt. L’objectif fixé par Emmanuel Macron de 5000 nouveaux cas par jour le 15 décembre ne sera pas atteint, nous convenons au sommet de l’Etat. “Nous ne sommes pas encore sortis de la deuxième vague”, a dû reconnaître le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre, Jean Castex. “Le jeu est loin d’être gagné”, a convenu ce dernier: «Nous ne pouvons pas baisser la garde. “ Le début du déconfinement aura donc lieu dans des conditions plus strictes que prévu.

Regardez l’infographie: étapes de la libération de la détention

Pour “Réduire le risque de subir un troisième confinement”, A annoncé Jean Castex “une adaptation” mesures attendues le 15 décembre. Le couvre-feu va revenir à cette date, mais dès 20 heures, et non 21 heures, comme initialement prévu. Il se terminera à 6 heures du matin. Seuls les étrangers sont épargnés par cette mesure. La circulation ne sera gratuite que la veille de Noël, le 24 décembre; pas le 31 décembre, pour la nouvelle année, contrairement à ce qui avait été annoncé. Avec le maintien de la règle d’une réunion de six adultes maximum.

READ  Nous avons fredonné dans "Google Shazam" pour voir si cela fonctionnait vraiment.

Une différence de traitement que le chef du gouvernement peaufine depuis longtemps. Il y a près d’un mois, Jean Castex se confiait déjà “Peur plus” Le réveillon du Nouvel An, avec son lot de grands rassemblements, que les repas de Noël. “Dans la soirée du 31 décembre, nous mobiliserons la police pour limiter les fêtes sauvages”, a prévenu le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Les déplacements entre les régions seront néanmoins autorisés et il ne sera plus nécessaire de remplir un certificat en dehors des heures de couvre-feu.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le certificat de voyage, un mal nécessaire?

Pas d’isolement obligatoire des patients

Vous avez 66,52% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer