science

La NASA élabore des politiques environnementales pour la Lune et Mars

La NASA veut s'assurer que les humains ne transportent pas d'organismes ou d'autres polluants de la Terre vers d'autres planètes (et vice versa) lorsque commencera l'exploration spatiale au-delà de l'orbite terrestre basse. Dans un tweet, l'administrateur de la NASA, Jim Brindstein, a annoncé que l'agence avait mis à jour ses politiques pour refléter cet engagement avant les prochaines missions Artemis. « Nous protégerons les découvertes scientifiques et l’environnement terrestre tout en permettant une exploration dynamique et l’innovation commerciale sur la Lune et sur Mars », a-t-il écrit.

Bien que l’agence spatiale envoie actuellement des vaisseaux spatiaux et d’autres engins spatiaux sans pilote sur la Lune et sur Mars, elle s’inquiète des contaminants biologiques associés à la présence humaine. Si nous transférons par inadvertance des polluants vers d’autres mondes lorsque nous commençons des recherches impliquant des humains, nous risquons de mettre en péril la recherche de vie extraterrestre. Dans le même temps, la NASA veut s'assurer que ses missions avec équipage ne provoquent pas de changements négatifs dans l'environnement terrestre en transportant des polluants depuis l'espace.

L'agence a publié deux directives provisoires pour mettre à jour ses politiques, la première se concentrant sur les missions robotiques et habitées à destination et en provenance de la Lune. « Nous permettons d'atteindre l'objectif important de l'exploration lunaire durable tout en protégeant en permanence la science future dans les régions sombres », explique Thomas Zurbuchen, directeur de la mission scientifique de la NASA. « Ces lieux ont une valeur scientifique considérable pour façonner notre compréhension de l'histoire de notre planète, de la Lune et de celle-ci. le système solaire. »

READ  Mondial : Accélérer les efforts de vaccination contre le coronavirus émergent (Covid-19) dans le monde - Le Monde

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer