science

L'Inde envoie une femme robot dans l'espace

Le premier robot humanoïde nommé « Viumitra »

Il connaît plusieurs langues et peut répondre aux questions

L'Inde enverra son premier robot humanoïde, appelé Vomitra, en orbite au troisième trimestre de cette année. Selon le ministre indien des Sciences et de la Technologie, Jitendra Singh, qui dirige les industries nucléaire et spatiale du gouvernement indien, le robot devra surveiller les systèmes vitaux du vaisseau spatial Gajanyaan avant d'envoyer des humains en orbite, a rapporté l'agence de presse ANI, citant BTA. « La mission sans pilote Vuemetra devrait être lancée au troisième trimestre de cette année », a déclaré le bureau de presse du gouvernement indien citant le ministre de la Science et de la Technologie.

Le nom du robot est dérivé de deux mots sanskrits : « vyom » (« espace ») et « mitra » (« ami »). Le robot a une apparence féminine, parle couramment plusieurs langues et peut répondre à des questions, notamment celles liées à l'état technique du navire.

Le ministre a ajouté que le robot « Vomitra » est conçu pour simuler les fonctions humaines dans l'environnement spatial et effectuer des opérations liées aux systèmes vitaux. Il peut surveiller les paramètres du module orbital, faire fonctionner six panneaux sur le navire et répondre aux questions. Le centre de contrôle de vol est la principale inspection avant vol du premier équipage spatial national.

Comme l'a déclaré plus tôt le chef de l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), Sridhara Panicker Somnath, la République prévoit d'envoyer le premier vaisseau spatial habité en orbite d'ici la fin de 2025.

READ  Des scientifiques détectent des trous noirs étonnamment proches dans l'amas d'étoiles de Haades.

Pendant ce temps, SpaceX prévoit d'effectuer plusieurs tests de lancement de sa superfusée Starship en 2024. Ainsi, la société d'Elon Musk pourra non seulement prouver le concept, mais pourra également réaliser le plan de la NASA visant à faire atterrir un humain sur la Lune d'ici 2026. Elon Musk a révélé qu'il fabriquait les trois premières étapes des prochains vols du Starship. La fusée Super Heavy a une poussée plus de deux fois supérieure à celle de Saturn V, la plus grande fusée jamais lancée dans l'espace. Le premier étage contient 33 moteurs-fusées Raptor et mesure 70 mètres de haut.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer