sport

La France efface un important camp de migrants au milieu des tensions avec la Grande-Bretagne au sujet des traversées de canaux

La police française a évacué mardi un grand camp de réfugiés, qui abritait environ 1 000 personnes, dans l’espoir d’atteindre la Grande-Bretagne, au milieu des tensions entre Londres et Paris à propos de la traversée de la Manche.

numéro d’enregistrement de les immigrants franchi Chaine En petits bateaux jeudi dernier – 1 185 selon les chiffres britanniques – que le gouvernement britannique a qualifié d' »inacceptable ».

Ministre de l’Intérieur français Gerald Darmanen Il s’est entretenu lundi avec son homologue britannique Priti Patel, mais seulement Après un entretien honnête Dans lequel il a déclaré que la Grande-Bretagne devrait « cesser de nous utiliser comme un jeu dans sa politique intérieure ».

Darmanin a annoncé mardi matin que la police « sur ses ordres » avait nettoyé un camp à Grand Synthe, près du port de Dunkerque, l’un des principaux points de départ de la Grande-Bretagne.

« Merci à la police qui travaillait ainsi qu’à notre personnel de sécurité dans le nord qui a trouvé des abris », a ajouté Darmanin.

La police française évacue régulièrement les camps qui les entourent Calais et Dunkerque, offrant aux migrants la possibilité de demander l’asile en France et de s’installer dans un refuge, que beaucoup rejettent car ils préfèrent continuer leur voyage vers la Grande-Bretagne.

Un collaborateur de Darmanin a démenti à l’AFP que l’opération était liée à la conversation avec Patel, affirmant que la déclaration était « prévue à cette date » avant l’appel téléphonique.

relations entre La France La Grande-Bretagne est à son plus bas niveau depuis des décennies en raison d’une multitude de différends sur des questions allant des immigrants aux pêche dans le canal, à coté Contrat de sous-marin avec l’Australie.

READ  Foot OL - OL: Ben Arfa une petite frappe, cet ancien joueur équilibre tout! - Olympique Lyonnais

(AFP)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer