sport

Foot OM – OM: Quels sont les six joueurs proposés à Marseille comme joker?

L’OM prospecte en France pour remplacer Bouna Sarr comme arrière droit. Il n’est pas facile de donner un nom aux futurs élus.

Alors que le mercato fermait ses portes, l’Olympique de Marseille n’a pas réussi à remplacer Bouna Sarr, est parti lundi au Bayern Munich. La piste menant au Danois Joakim Maehle n’a pas abouti, au grand dam de l’intéressé. Cependant, il n’est pas trop tard. Comme le stipule l’article 213-4 du règlement, l’OM peut se permettre un joker mais il doit évoluer en France. Un chemin emprunté l’été dernier pour signer Valentin Rongier au-delà des limites du mercato. Il y en a plusieurs sur le territoire français qui peuvent remplacer Bouna Sarr et donc rivaliser avec Hiroki Sakai, le seul arrière droit de profession dans les rangs des Olympiens.

Selon L’équipe, six joueurs se démarquent. Cinq jouent en Ligue 1, Fabien Centonze (Metz), Kenny Lala (Strasbourg), Dennis Appiah (Nantes), Thomas Foket (Reims) et Djibril Sidibé (Monaco). Quant au dernier, il vient de descendre au deuxième échelon du football français avec le Toulouse FC, c’est Kelvin Amian. Aucun ne s’est encore démarqué des autres dans cette course au joker. Le profil offensif de Kenny Lala rappelle celui de son prédécesseur, mais le joueur strasbourgeois a un inconvénient, celui de ne pas avoir d’expérience en Coupe d’Europe. Quant à Fabien Centonze, il n’a ni un fort potentiel ni une grande expérience alors que Kelvin Amian ne sera pas bradé par le TFC qui pourrait demander 5 ME. L’OM travaille en interne pour trouver son futur arrière droit. De l’extérieur en tout cas, cela semble très incertain.

READ  Ricardo Carvalho s'extasie sur Luis Henrique

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer