World

Donald Trump pardonne à l’un de ses anciens conseillers et à quatre hommes impliqués dans le scandale Blackwater

Donald Trump a accordé une grâce totale à quinze personnes et a partiellement ou totalement commué les peines de cinq autres, a annoncé la Maison Blanche ce mardi 22 décembre. Ces grâces profiteront notamment à deux personnalités impliquées dans l’enquête sur l’ingérence russe lors du scrutin de 2016.

George Papadopoulos, ancien conseiller diplomatique du président américain lors de sa campagne de 2016, a été totalement gracié. Il a admis avoir menti au FBI. à propos de ses contacts avec un intermédiaire qui avait promis de le mettre en relation avec des responsables russes et avait purgé 12 jours de prison. « La grâce d’aujourd’hui corrige le tort infligé à de nombreuses personnes par Mueller [procureur qui a supervisé l’enquête]« , a déclaré la Maison Blanche.

Donald Trump a également gracié quatre anciens employés de la société de sécurité privée Blackwater, impliquée dans les meurtres d’Irakiens en 2007. Ils avaient été reconnus coupables d’avoir participé à une fusillade à Bagdad qui avait provoqué un scandale international, notamment pour faire la lumière sur l’utilisation de entreprises privées par l’armée américaine. Quatorze civils irakiens ont été tués et 17 blessés. Les gardes de Blackwater avaient affirmé avoir agi en état de légitime défense.

L’un des hommes graciés, Nicholas Slatten, a été condamné à la prison à vie. La Maison Blanche a déclaré mardi que les quatre Américains, tous d’anciens militaires, avaient « une longue histoire au service de la nation ».

Les démocrates ont vivement critiqué ces mesures. « Trump place la loyauté avant tout: au-dessus de l’état de droit, au-dessus de notre démocratie et certainement au-dessus de la justice », s’est rebellé Adam Schiff, président du comité du renseignement de la Chambre des représentants. D’autres chefs d’État américains avant Donald Trump ont profité de leurs derniers jours à la Maison Blanche pour accorder une grâce présidentielle. Ainsi, le démocrate Bill Clinton a gracié 140 personnes au dernier jour de son mandat, en 2001, rappelle Politico (article en anglais).

READ  Pilote de Floride qui a renversé la voiture et évité le canapé sur l'autoroute pour annuler le billet

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer