sport

Changements mineurs alors que le Tour de France féminin démarre de Clermont

PARIS (Reuters) – La deuxième édition revitalisée du Tour de France féminin partira de Clermont-Ferrand et verra le célèbre Col de Tourmalet monter au terme de huit jours de course, ont annoncé jeudi les organisateurs.

La course débutera le jour où le tour masculin se terminera à Paris mais cette fois il ne quittera pas la capitale française.

Les organisateurs ont procédé à quelques ajustements après la course de l’an dernier, laissant les coureurs à l’abri de l’épuisement après la montée finale vers Markstein l’avant-dernière journée.

« Nous avons écouté ce que les coureurs nous ont dit », a déclaré à Reuters la directrice du Tour de France, Marion Ross.

« La dernière étape de l’année dernière était très difficile, et même si le Tourmalate était une montée difficile, l’étape verrait moins de mètres gagnés.

« Notre objectif est que la course devienne permanente. »

Un essai unique de 22 kilomètres sera proposé à Pau, dans le sud-ouest de la France.

Lorsqu’on lui a demandé si la course deviendrait plus longue et durerait trois semaines comme l’épreuve masculine, Ross a insisté sur le fait que la durabilité était le mot clé.

« Ce n’est pas encore possible », a-t-elle expliqué, « il y a encore un long chemin à parcourir ».

« Mais nous espérons que les choses évolueront dans cette direction. »

Rapports de Julian Britto. Edité par Pritha Sarkar

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Monaco maintient son avance en championnat de France en battant Reims 3-1

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer