sport

“C’était une horreur” contre Reims assure Jean-Louis Gasset, sélectionneur de Bordeaux

Jean-Louis Gasset (entraîneur de Bordeaux, battu par Reims 1-3): “Inexplicable. Peut-être que nous étions en vacances depuis les vingt premières minutes. Il y a des groupes comme celui-ci qui pensent aux tongs, aux lunettes de soleil et aux billets d’avion. Je ne pensais pas vraiment que nous pourrions commencer comme ça. Ça a pris la moitié du temps (dans le vestiaire) un peu tendu pour remettre tout le monde devant ses responsabilités pour au moins montrer notre vrai visage mais déjà le match était abîmé.

«Nous ne faisons que des montagnes russes, c’est fatiguant. Je suis très déçu de partir pendant une semaine »

Quand vous êtes à 2-0 après vingt minutes, c’est difficile. Soixante-douze heures après Strasbourg (2-0), ce n’étaient plus les mêmes joueurs, il n’y avait pas d’intensité, de duels, de technique, c’était une horreur. En seconde période, on est revenu, si on marque à l’occasion (par Ui-Jo Hwang) à mes yeux inévitable, je suis sûr que le match n’est pas perdu. Lorsque vous alternez le chaud et le froid, vous ne pouvez pas vous permettre de vous relâcher. On ne fait que des montagnes russes, c’est fatiguant. Je suis très déçu de partir en vacances pendant une semaine. Il y avait de tout, on retrouve nos familles, il y aura Noël, c’était le cadeau qu’il fallait faire. Non, nous dormons. On ne peut pas être régulier, enchaîner. “

READ  Rompre un nouveau contrat avec Dak Prescott et comment cela pourrait affecter les Cowboys à l'avenir

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer