sport

Zarco et Quartararo aux antipodes sur une piste de séchage

Après de nouvelles averses, c’est sur une piste mouillée que les pilotes MotoGP ont repris la piste ce matin à Valence pour leur troisième séance d’essais libres du Grand Prix d’Europe. Bien que la pluie se soit déjà arrêtée depuis un certain temps lorsque les moteurs prototypes ont tiré, des pneus rainurés étaient toujours nécessaires et il était dix secondes derrière les meilleurs temps de la EL2 que le plus rapide a commencé à rouler.

Lisez aussi:

Cette séance a cependant été peu utile dans la perspective de la course qui sera disputée dimanche, les prévisions étant sèches. Mais avec un deuxième week-end prévu dans une semaine, la plupart des coureurs ont encore tenté d’acquérir une expérience potentiellement précieuse si les conditions devaient être à nouveau humides dans les prochains jours.

Pour Valentino Rossi ce roulement était en effet important, car il était son retour sur la piste ce matin après avoir manqué les deux derniers Grands Prix et le premier jour de cette épreuve, bloqué par son infection au COVID-19 et le temps nécessaire pour obtenir deux tests négatifs, une condition sine qua non pour rentrer dans le paddock.

Ayant été absent lors de la séance sèche du vendredi après-midi, le pilote Yamaha s’est logiquement retrouvé dans une situation délicate au classement combiné, mort dernier puisqu’il a facilement grimpé dans la hiérarchie FP3 au fil des tours, notamment pendant la première moitié de séance. À la mi-course, Rossi était 11e, 1,22 de moins que le temps le plus rapide détenu par Stefan Bradl, juste devant Johann Zarco.

En remplacement de Bradl, Miguel Oliveira a pris le contrôle de la séance à l’entrée dans les 20 dernières minutes, avec un temps de 1’41 “5 bientôt imité par Maverick Viñales. Malgré une amélioration en 1’41” 352, le pilote Tech3 a été rapidement délogé de la tête par Zarco lorsque le Français a suivi deux tours en 1’41 “266 et 1’41” 113.

READ  Angleterre: Greg Clarke, le patron de la Fédération, démissionne

De retour pour une dernière manche, il repoussa les limites et atteignit un dernier temps de 1’40 “734 qui lui permit de confirmer sa première place, malgré le retour de Viñales dans les derniers instants, qui échoua seulement” à huit millièmes “. Attention hier sur le mouillé, cette fois, Zarco a apparemment retrouvé les sensations qu’il espérait pour atteindre des performances en pneus pluie sur un asphalte sec et encore délicat.

Inversement, Fabio Quartararo une fois de plus est apparu en difficulté, lui qui avait déjà vécu le plus grand mal hier matin sous la pluie, expliquant qu’il n’avait tout simplement aucun sentiment. Dernier en EL1, le pilote Petronas a terminé cette séance à l’avant-dernière place du classement, affichant la même frustration qu’il y a 24 heures.

Pilote le plus rapide lors des deux sessions du vendredi, Jack Miller n’a tout simplement pas pris la piste ce matin, préférant à la fois épargner sa réserve de pneus et garder ses deux machines prêtes pour le sec alors que son accession directe à la Q2 n’était en aucun cas en cause. Le classement combiné, si précieux pour les qualifications, est bien sûr inchangé ce matin et les dix pilotes directement qualifiés restent les mêmes: Miller, donc, mais aussi Aleix Espargaró, Morbidelli, Nakagami, Pol Espargaró, Rins, Binder, Dovizioso, Quartararo et Mir .

Lisez aussi:

Les pilotes MotoGP reviendront sur la piste à 14h10 pour les 30 minutes d’essais libres 4 qui précéderont les qualifications.

GP d’Europe – MotoGP – EL3

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer