sport

Lawrence Dallaglio soutient la France pour mettre fin à 12 ans d’attente pour la gloire du championnat

Le 2022 Six-Nations démarre ce week-end, avec la dernière édition du tournoi qui devrait être plus captivante que jamais après une série passionnante d’internationaux d’automne.

L’action commence à Dublin, où Irlande affronter les champions en titre blessés Pays de Galles au stade Aviva avant Angleterre chercher à se venger de Écosse dans une confrontation à la Calcutta Cup à Murrayfield.

Conclusions du premier tour à Paris dimanche, avec les favoris La France cherchant à faire une déclaration rapide contre Italie.

Ici, le chroniqueur de Standard Sport et ancien capitaine anglais Lawrence Dallaglio répond aux grandes questions des Six Nations…

Qui finira champion ?

Je pense à la France parce qu’ils ne peuvent pas demander une meilleure opportunité. Ils n’ont pas gagné le tournoi depuis 12 ans et ils affrontent l’Angleterre et l’Irlande à Paris.

Ils ne voudront pas entrer dans la dernière année avant une Coupe du monde à domicile sans avoir remporté le titre. Même si mon cœur veut que l’Angleterre réussisse et remporte le tournoi, les chances sont avec la France.

Quel est le match le plus important des Six Nations ?

Pour l’Angleterre, c’est le premier match à Murrayfield demain car cela définira leur campagne et nous avons découvert l’année dernière comment cela peut se dérouler.

Mais, pour le tournoi, le deuxième match à Paris entre la France et l’Irlande ressemble à une perspective alléchante entre deux équipes qui ont battu les All Blacks l’an dernier.

Selon vous, qui sera le joueur du championnat ?

Espérons que ce soit Tom Curry ou Marcus Smith ! Mais le joueur du championnat vient généralement de l’équipe qui remporte le titre, il faut donc dire que la France détient tous les as.

READ  Le Graët sur le conflit avec Deacon: "Je vais regarder de plus près, ce n'est pas durable"

Si Antoine Dupont reste en forme, il aura une influence, mais Cameron Woki et Gregory Alldritt sont également de grands joueurs pour la France cette année.

(AFP via Getty Images)

Quels joueurs vont percer et se faire un nom ?

Woki est vraiment à surveiller pour la France. Cameron Redpath pourrait également briller pour l’Écosse. Nous l’avons vu brièvement, puis il a été blessé.

Le Pays de Galles a tellement de blessures, mais Taine Basham est un joueur dont Sam Warburton raffole. D’Irlande, vous avez Hugo Keenan et puis il y a Rory Darge d’Ecosse.

Personne ne parle de Darge en dehors de l’Ecosse, mais il pourrait surprendre les gens cette année.

Quelle équipe sera le package surprise?

L’année dernière, c’est le Pays de Galles qui a choqué tout le monde en le remportant. Qui sait? C’est peut-être le moment pour l’Angleterre cette année de faire quelque chose d’assez spécial.

Je fais de l’Angleterre le troisième favori derrière la France et l’Irlande pour le championnat.

  (AFP via Getty Images)

(AFP via Getty Images)

Qui seront les sous-performants ?

Eh bien, l’Italie a disputé 32 matchs sans victoire des Six Nations et je ne peux que voir les choses s’assombrir pour eux. Compte tenu de toutes leurs blessures, je pense qu’il va être difficile pour le Pays de Galles de recréer ce qu’il a fait l’année dernière, lorsqu’il l’a remporté et qu’il était à deux doigts de remporter un Grand Chelem.

Je ne les vois pas finir dans les trois premiers, mais je les ai radiés l’année dernière !

Lawrence Dallaglio est ambassadeur QBE.

READ  le stade de Rennes nommé sans gagner

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer