sport

Windham Clark et Bo Haussler conservent la tête du Zurich Classic à la Nouvelle-Orléans | Nouvelles du golf

Windham Clark et Bo Haussler ont un coup d’avance après trois manches à la Zurich Classic, avec Keith Mitchell et Songjae Im à leurs troussesRegardez le tour final en direct sur Sky Sports Golf à partir de 15h30 le dimanche


8h29, Royaume-Uni, dimanche 23 avril 2023

Windham Clarke et Bo Hossler sont restés à l’écart des bogeys samedi pour conserver leur avance d’un coup sur le reste du peloton pendant trois manches au Zurich Classic à la Nouvelle-Orléans.

La paire a combiné pour un par 62 de 10 sous pour un par de 26 sous pour le tournoi, avec leur journée des ornithologues amateurs de 10 sous l’équipe au TPC Louisiana à Avondale, en Louisiane.

« Ce serait un environnement incroyable et une expérience unique, franchement, d’avoir l’opportunité de gagner un tournoi de golf avec un partenaire, quelque chose que je n’ai pas eu l’occasion de faire », a déclaré Hossler. « Je sais que Windham a été ici dans le passé. Donc, ça va être une belle petite journée pour nous. »

Seul tournoi par équipe du programme du PGA Tour, le Zurich Classic utilise un format à quatre balles (meilleure balle) aux premier et troisième tours, et un format à quatre balles (coup alterné) aux deuxième et dernier tours.

Clark a noté que la nature de la forme est un avantage pour maintenir la pression au minimum avant le tour final.

« Je pense que cela détend l’ambiance », a déclaré Clark. « Parfois, lorsque vous êtes seul, c’est comme si vous étiez sur une île. Lorsque l’élan se détériore, lorsque vous êtes seul, il est parfois difficile de changer cela. Avec un coéquipier, vous pouvez en quelque sorte vous nourrir de chacun et nous ne permettons pas vraiment à cet élan d’aller dans le mauvais sens. Donc, j’espère que demain nous serons aussi légers et lâches que nous l’avons été pendant les trois jours… Je pense que ça va être génial. »

READ  Fin de la grève anticipée dans les réacteurs nucléaires français et les dépôts de carburant

Le duo composé de Keith Mitchell et de Sungjae Im, de Corée du Sud, a réussi un circuit de deux matchs en deuxième position. Ils ont rencontré les leaders avec dix oiselets en route vers 10 moins de 62 ans samedi.

Mitchell a crédité son coéquipier pour la solide performance.

« C’était vraiment incroyable », a déclaré Mitchell. « Je me sens vraiment bien dans le golf de Sungjae. Le gars a prouvé qu’il est l’un des meilleurs joueurs du monde. Il n’a que 25 ans, et le fait qu’il n’a gagné que deux fois, je pense que c’est sous-estimé à quel point son jeu est bon à 25 ans, et parce que c’est sa cinquième année sur le Tour, et autant de talent, je pense que nous verrons un Hall of Famer à l’avenir. »

Trois autres équipes restent sans bogey avant l’entrée de dimanche, l’une étant le duo Matthew Neismith et Taylor Moore, qui sont à égalité au troisième rang après avoir tiré un neuf moins de 63 ans.

Le Suédois Vincent Norman et l’Autrichien Matthias Schwab (10-moins de 62 ans samedi) et Nick Hardy et Davis Riley (9-moins de 63 ans) occupent la troisième place.

Le reste des neuf premiers comprend Sean O’Hare et Brandon Matthews (8-U-64 samedi) quatre coups dans le sixième, et trois équipes à égalité au septième rang dans le 21-under : l’Angleterre Matt et Alex Fitzpatrick (10-U 62), Harris English et Tom Hogg (9-U).-Under 63), French Martin Trainer et Chad Ramy (7-Under 65)

Regardez la dernière manche du Zurich Classic à la Nouvelle-Orléans en direct sur Sky Sports Golf à partir de 15h30 le dimanche.

READ  Pourquoi l'allemand est-il la lingua franca du ski alpin ?

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer