Economy

Wendel se dote d’un département de gestion d’actifs pour compte de tiers

PARIS (Reuters) – La société d’investissement française Wendel (MWDP.PA) a annoncé jeudi qu’elle allait créer une division de gestion d’actifs pour des investisseurs extérieurs, dans le but d’augmenter sa rentabilité.

La nouvelle entreprise est la première décision stratégique du PDG Laurent Mignon, qui a récemment pris les rênes de l’entreprise familiale après avoir dirigé BPCE, la deuxième banque française.

Cela ajouterait une couche d’activité à une société mieux connue pour ses investissements en capital-investissement et pour être le principal investisseur de Bureau Veritas (BVI.PA), la société française de services de certification et de vérification.

Mignon a déclaré que Wendel était disposé à embaucher de nouvelles personnes et à faire des acquisitions pour former sa branche de gestion d’actifs.

« Ce développement se fera au fil du temps mais nous ne nous empêcherons pas d’acquérir des compétences, des équipes ou même des structures, si nécessaire, pour l’accélérer », a déclaré Mignon aux journalistes lors d’un appel téléphonique.

Il a refusé de divulguer la taille qu’il visait pour l’entreprise, que ce soit en termes de nombre d’employés ou de total des actifs sous gestion.

Wendel a environ 10 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Il a déclaré qu’il prévoyait d’investir deux milliards d’euros dans des actifs au cours des deux prochaines années.

La société a annoncé une augmentation de 10,7 % de son chiffre d’affaires consolidé sur une base sous-jacente pour 2022, à 8,7 milliards d’euros. Cependant, le résultat net a chuté de 26% à 1,02 milliard d’euros, principalement en raison de la déconsolidation du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS Towers après son introduction en bourse en 2021, qui avait généré un gain de 913 millions d’euros à l’époque, a déclaré Wendell.

READ  Catherine MacGregor, nouvelle PDG d'Engie

Wendel est contrôlée par la famille Wendel, l’une des plus importantes dynasties commerciales de France.

(Reportage de Matthew Rosemin) Montage par Susan Fenton

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer