Economy

Stillman School of Business en partenariat avec l’Université Catholique de Lyon en France

La Stillman School of Business s’associera à l’Université catholique de Lyon en France pour élaborer des plans visant à lancer un programme d’échange avec les étudiants et le personnel dans le but d’encourager la coopération internationale dans l’enseignement commercial.

Une fois l’accord formel, les étudiants de la Stillman School of Business auront la possibilité de participer à d’autres activités éducatives avec des opportunités telles que des stages internationaux ou des programmes de diplômes conjoints entre les deux universités. L’Université Catholique de Lyon est surtout connue pour son école de commerce connue sous le nom d’École Supérieure pour le Développement Économique et Social (ESDES).

Julia Boivin, double spécialiste des affaires, de la gestion et du marketing, a déclaré avoir une vision positive de ce que ce partenariat peut faire pour elle et pour les autres membres de la communauté Stillman.

« Je pense qu’il serait intéressant d’étudier le commerce international dans une partie du monde avec laquelle nous n’avons pas encore établi de partenariat », a déclaré Boivin.

Jonathan Weir, double majeur en finance et économie en mathématiques, a déclaré qu’il trouvait le partenariat entre Lyon et Seton Hall multiforme pour aider les étudiants à devenir plus banals.

« La France est la deuxième plus grande économie de l’Union européenne, et pour les étudiants de pouvoir y aller, c’est une expérience très précieuse », a déclaré Ware. « Je pense que tout partenariat entre Seton Hall et d’autres universités d’autres pays est précieux car les étudiants peuvent apprendre une approche culturellement différente des affaires. »

Avec la formation d’un lien entre les deux universités vient l’opportunité de travailler avec des étudiants de différents endroits, dans ce cas la France.

READ  Howe s'attend à plus d'affaires alors que Newcastle se rapproche de Guimaraes

Patrick Murphy, responsable principal de la comptabilité, a déclaré qu’il considère le partenariat comme bénéfique car il améliorera la communication entre les étudiants des deux universités.

« Je pense que l’idée de travailler avec des gens de partout dans l’étang est une excellente idée », a déclaré Murphy. Avec d’autres étudiants de la classe de commerce mondial, il a déclaré avoir pu travailler aux côtés des étudiants français.

Il n’est pas encore clair quand ce programme commencera.

Meredith Mutter peut être contactée au [email protected].

Appréciez ce que vous lisez? Recevez le contenu de The Setonian dans votre boîte de réception

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer