science

Un robot extraordinaire prêt à explorer les pentes les plus raides du système solaire, la preuve en images

DuAxel est le couronnement de 30 ans de développement. Ce robot modulaire tout-terrain développé par la NASA est capable de sonder les zones les plus difficiles d’accès et pourrait bientôt explorer les pentes martiennes pour collecter des données inédites.

Composé de deux robots Axel, DuAxel est conçu pour explorer les parois du cratère, les fosses, les escarpements, les évents et d’autres terrains extrêmes sur la Lune, Mars et au-delà. © Nasa, JPL

Un bruit mécanique résonne contre les parois rocheuses du désert des Mojaves. Si la scène avait lieu sur Tatooine, on s’attendrait à voir un module en marche dégringoler à travers les pierres rouges qui forment le paysage. A sa place, c’est le robot DuAxel sortant de derrière un éboulis. Bien qu’il ne soit pas aussi rapide que Radon-Ulzer d’Anakin Skywalker, il s’agit néanmoins d’un joyau de technologie prêt à partir à l’aventure sur de nouvelles planètes.

Deux robots en un

Cet appareil n’est en fait pas un seul robot, mais deux rovers Axel que les chercheurs peuvent choisir de combiner ou de séparer en fonction du terrain qui leur est présenté. Arrivé devant une descente rocheuse peu engageante, DuAxel s’abaisse pour ancrer son châssis au sol. Il libère alors son essieu avant, relié à l’arrière par une corde qui lui permet de descendre la pente en rappel. Plus qu’un concept, ce robot est désormais un prototype que les ingénieurs du Nasa ont pu se mettre à l’épreuve dans le désert de Mojave.

« DuAxel a extrêmement bien fait sur le terrain, démontrant avec succès sa capacité à arpenter une zone difficile, à s’ancrer, puis à libérer son rover Axel captif. », commente Issa Nesnas, technologue robotique à JPL de la NASA. « Axel a ensuite manœuvré de manière autonome sur des pentes raides et rocheuses, déployant ses instruments sans avoir besoin d’un bras robotisé. Grâce à ses performances, les chercheurs espèrent que DuAxel pourra explorer des domaines d’intérêt scientifique difficiles d’accès, sur Terre d’abord, puis au-delà.

READ  Une adolescence parisienne - Ép. 2/5

Tout-terrain et toute planète

« DuAxel ouvre l’accès à des terrains plus extrêmes sur des corps planétaires comme la lune, Mars, Mercure, et peut-être même dans certains mondes gelés comme l’Europe, le Lune par Jupiter », Poursuit Nesnas. Explorée pour la première fois dans les années 1990, l’idée d’un robot modulaire composé de deux segments a depuis progressé pour donner naissance à DuAxel, capable de combiner deux axes certes, mais aussi plus dans le cas où il le faudrait. porter une grosse charge. Tandis que le rover Persévérance est sur le point de prendre le relais une curiosité toujours à son meilleur, le nouveau robot JPL s’apprête progressivement à prendre le relais avec explorer de nouvelles terres. « C’est essentiellement un “transformateur” conçu pour l’exploration planétaire. », Conclut Patrick Mcgarey, membre de l’équipe DuAxel.

Vous serez également intéressé

Intéressé par ce que vous venez de lire?

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer