Top News

Tempête et précipitations attendues en Bretagne et en Méditerranée

Le Morbihan était placé en vigilance rouge pour vents forts à l’approche de la tempête Alex, attendue dans la nuit de jeudi à vendredi 2 octobre, tandis que la Vendée rejoignait dans la soirée les départements de l’ouest et quatre de la région PACA en vigilance orange pour vent fort ou pluie et inondation.

Dans le Morbihan, département le plus exposé, la préfecture a annoncé qu’une rafale de 186 km / h avait été enregistrée à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi à Belle-Ile-en-Mer à la station météorologique de la Pointe du Talut, en le sud-ouest de l’île. Météo France a également signalé, en pleine nuit, des rafales de 157 km / h sur l’île de Groix, 135 km / h à Sarzeau et 114 à Vannes.

«Des vents forts jusqu’à 130/140 km / h et de fortes pluies sont attendus (…). Faites attention “, rappelle la préfecture, rapportant les premières chutes d’arbres et le toit d’un collège en plein essor à Vannes. C’est la septième fois qu’une vigilance rouge “vent violent” a été déclenchée depuis la mise en place du système de vigilance en octobre 2001.

Le ministère de la mer lancé jeudi soir “Un appel à la vigilance” et “Faire attention” professionnels de la mer, plaisanciers et marcheurs. La préfecture du Morbihan a annoncé par précaution la fermeture des sentiers côtiers à partir de jeudi 21h et jusqu’à samedi matin 8h Soixante-dix militaires ainsi que le Centre Départemental Opérationnel (COD), qui regroupe tous les acteurs concernés (sécurité civile, police, gendarmerie, représentants des communautés, etc.), sont mobilisés.

Fermeture d’écoles

Dans la soirée, la préfecture a également annoncé la “Fermeture des écoles, des établissements d’enseignement supérieur et des garderies sur tout le département du vendredi 2 octobre à 8 heures au samedi 3 octobre à 8 heures”.

Les liaisons maritimes avec Belle-Ile-en-Mer, la plus grande île du Morbihan, sont suspendues pour la journée de vendredi et pourraient également l’être pour les autres îles de Houat et Hoedic, a annoncé la société Océane qui assure ces traversées. , précisant que ces troubles pourraient se poursuivre samedi matin.

READ  VIDÉO. "Soumettre!" répond Olivier Véran aux critiques des députés contre l'état d'urgence sanitaire

De son côté, la SNCF a annoncé que le trafic ferroviaire serait interrompu entre Quimper et Rennes jusqu’à vendredi en fin de matinée. Des perturbations importantes sont également à prévoir dans les Pays de la Loire et en Nouvelle-Aquitaine, a-t-elle déclaré.

Le Morbihan est également placé sous vigilance orange face aux pluies et inondations. La vigilance orange est maintenue pour les Côtes-d’Armor (pluie-crue et vent violent), le Finistère (pluie-crue), l’Ille-et-Vilaine (vent fort) et la Loire-Atlantique (vent violent, auquel s’est ajouté jeudi soir le Vendée.

Les villes établies le long des rivières à marée, comme Morlaix, avaient du mal jeudi soir à se protéger contre d’éventuelles inondations à marée haute vendredi matin.

Restrictions de circulation

En raison des fortes rafales de vent annoncées, plusieurs ponts ont été fermés à la circulation, ou soumis à des restrictions de circulation, pour une période plus ou moins longue. Ainsi le pont de Saint-Nazaire, qui enjambe la Loire à Saint-Nazaire et que plus de 30 000 véhicules utilisent par jour, sera fermé à la circulation pendant la nuit de jeudi à vendredi entre minuit et 6 heures du matin, ont annoncé les services. d’État.

De même, le pont Cheviré, qui fait partie du périphérique de Nantes, sera complètement fermé jeudi à partir de 23 heures et pourrait rouvrir vendredi à 3 heures. “Si les conditions le permettent”. Sur le pont d’Iroise, qui traverse l’Elorn au sud de Brest, le trafic est réduit à 70 km / h pour tous les véhicules “Jusqu’à la fin du phénomène venteux”. Par ailleurs, la ville de Nantes a annoncé vendredi la fermeture et jusqu’à nouvel ordre de tous les parcs et jardins de la ville.

READ  Club: Neymar / Alvaro, un dossier délicat pour la Ligue

Quatre départements du sud-est de la France sont également placés en vigilance orange “Pluie-inondation”, non directement liées à la tempête Alex: les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes et le Var. Des accumulations de 200 à 250 mm de pluie sur 24 heures y sont attendues, contre 40 à 60 mm en Bretagne, localement 80 mm, du fait d’Alex, selon Météo France.

Dans les Alpes-Maritimes, mis en alerte orange “Pluie-inondations”, tous les établissements d’enseignement, des crèches aux universités, seront fermés vendredi, a annoncé le préfet dans un communiqué.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Il y a tellement d’ouragans cette année que l’ONU est à court de prénoms disponibles pour les nommer

Le monde avec l’AFP

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer