Economy

Réforme APL: ce qui va changer à partir de janvier 2021

À partir du 1er janvier 2021, l’aide personnelle au logement changera. La ministre Emmanuelle Wargon a détaillé les principaux changements en fin de semaine dernière.

La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a détaillé ce vendredi 20 novembre l’évolution du calcul de cette aide au logement qui bénéficie à 6,6 millions de ménages.

Quand?

Les principaux changements entreront en vigueur à partir du 1 janvier 2021.

“Un grand nombre de ménages verront leur aide augmenter”, a annoncé le ministre du Logement lors d’une conférence de presse.

L’aide continuera à être versée le 5 du mois. Le premier versement calculé selon cette réforme aura donc lieu 5 février 2021. Pour les tiers payants, aucun changement. Comme auparavant, le bailleur déduira l’aide au logement directement du loyer.

Quels changements

Comme signalé RTL, cette réforme va désormais adapter le montant de l’aide au logement sur la base du revenu actuel du bénéficiaire, au cours des 12 derniers mois, et non plus au cours des deux dernières années.

La réforme prévoit également le paiement en temps réel des APL depuis les droits seront mis à jour tous les trois mois.

Jusqu’à présent, ils étaient réévalués chaque année sur la base des revenus perçus deux ans auparavant. “Cette réforme permettra d’être plus juste. L’allocation s’adaptera à la situation la plus récente. Cela soutiendra le pouvoir d’achat des plus fragiles”, a estimé la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, détaille Le parisien.

Commenter?

Comme détaillé Capitale, les montants seront réévalués à la hausse ou à la baisse chaque trimestre. Par exemple, pour calculer votre APL pour janvier, février et mars 2021, les revenus étudiés seront ceux entre décembre 2019 et novembre 2020.

READ  Dacia Duster: le SUV le plus accessible

Concernant vos droits pour avril, mai et juin 2021, l’APL sera calculé à partir des revenus de mars 2020 à février 2021. Ainsi de suite.

Pour rappel, les APL sont calculés selon quatre paramètres: le nombre d’enfants et autres personnes à charge, le lieu de résidence, le montant du loyer ou le remboursement mensuel des emprunts (dans la limite d’un certain plafond), les ressources du ménage.

Qui est concerné?

Toujours selon le ministre, 50% des bénéficiaires voient généralement leur aide évoluer le 1er janvier. Avec la réforme, cette proportion pourrait “monter jusqu’à 60%”.

En revanche, il est impossible d’évaluer la part des bénéficiaires dont l’aide va diminuer, augmenter ou stagner: «Beaucoup ont vu leurs revenus impactés par la crise et l’enfermement. Il est difficile de voir ce qui dépend de la réforme et ce qui en dépend. de la crise… “

Quelle démarche faire?

Aucune action spécifique n’est à entreprendre de la part des bénéficiaires, sauf s’il s’agit d’une demande de la Caisse des allocations familiales.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer