sport

Quinze pour la France : les athlètes insulaires à surveiller sur la route de Paris 2024

De Sayonara à Bonjour. Avec Tokyo 2020 dans le rétroviseur, un an plus tard que prévu, voici 15 athlètes France-Al Jazeera qui souhaitent faire leurs débuts olympiques dans trois ans aux Jeux d’été de Paris 2024 :

Mattia et Sanwa Olin (surf) : Les vagues de Tihupo, à Tahiti, ont été décrites comme « un mur de crânes ». de Paris.

Desirae Ridenour et Hannah Henry (triathlon) : La productrice de Cowichan Bay, âgée de 21 ans, Ridenour a terminé quatrième avec l’équipe canadienne de relais aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast 2018 et est passée à la médaille d’argent aux Jeux panaméricains de Lima 2019. Son moment olympique pourrait être à venir, aux côtés du médaillé d’argent des Jeux panaméricains Henry Victoria.

Jasmine Wilkinson (Football): Le quart-arrière de 19 ans de Nanaimo, NCAA, a représenté la NCAA Pac-12 avec les Arizona State Sun Devils, Canada dans les U-17 et U-20. Vous pourriez faire partie de la prochaine génération dorée du Canada aux Jeux olympiques.

Anna Mullenhauer (hockey sur gazon) : Une histoire de générations se déroule alors que les UVic Vikes mettaient en vedette Anna, de SMUS, qui cherche à suivre la maman olympique Nancy Mullenhauer aux Jeux.

Irene Atwell (cyclisme) : L’étoile montante de Victoria, médaillée d’argent aux Jeux panaméricains de Lima 2019, semble se diriger vers la piste olympique de Paris.

Adam Keenan et Ethan Katzberg (Hammer) : Le quilleur de Victoria Keenan a remporté son quatrième championnat national, mais en dépit d’être le meilleur du Canada, le lancer des diplômés de Lamprek Park cette année n’a pas atteint le niveau de qualification olympique pour Tokyo. Le quatrième aux Jeux du Commonwealth 2018 devra attendre Paris 2024 pour ses débuts olympiques. Le lanceur de marteau canadien classé deuxième derrière Keenan est Catsberg, 19 ans, de Nanaimo et troisième au monde dans son groupe d’âge, en route pour les Championnats du monde juniors d’athlétisme au Kenya.

READ  La France hallucine avec Todibo qui a arrêté Mbappé

Agnes Esser (Disque) : Le meilleur lanceur de disque de ce pays est avec Victoria Athletics. Le triple champion canadien et triple champion américain des Golden Gophers de la NCAA Big Ten University of Minnesota, éliminé par Frances Kelsey Secondary à Mill Bay, se qualifie depuis plusieurs années aux abords des qualifications olympiques et pourrait faire c’est Paris.

Thanna Fayyad (volley-ball) : Le frappeur extérieur de six pieds de haut et deux Victoria peut couper le filet et rebondir fort. Diplômé de l’école secondaire Oak Bay, de la division NCAA. 1 Université de San Diego, membre de l’équipe canadienne NextGen en poste au Richmond Oval National Training Center. NextGen signifie exactement cela.

Liam Kane, Peter Lancashire et Jack Walkie (aviron) : Victoria City FC Kane, diplômé du Brentwood College Lancashire, et Walkie a été médaillé d’or du Championnat du monde à quatre le mois dernier en République tchèque. République. Paris fait alors signe.

Elan Jonas-McRae (Escalade) : Le producteur Nanaimo, du Boulders Gym dans le centre de Saanich, peut escalader les murs de la ville des lumières.

[email protected]

© Copyright The Times Colonists

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer