sport

Philipsen remporte la quatrième étape du Tour de France

Le Belge Jasper Philipsen a remporté sa quatrième victoire d’étape dans le Tour de France de cette année avec une autre poussée puissante sur l’étape 11 de Clermont-Ferrand à Moulins.

Le coureur d’Alpecin a devancé le Néerlandais Dylan Groenewegen mercredi, Ville Bauhaus prenant la troisième place. Il n’y a pas eu de changement dans le classement général entre les favoris de la course Jonas Vingaard et Tadezh Pogacar.

Philipsen a dominé les sprints du Tour 2023 malgré deux de ses trois victoires précédentes avec quelques manœuvres bancales qui ont dû être validées par le commissaire de course.

Lors de la dernière course lors de sa première victoire à Bayonne, il a fait une embardée devant Woot van Aert.

Il s’impose ensuite après une série de chutes au Nogaro Speedway.

Sur les bords de la Garonne à Bordeaux pour remporter sa troisième victoire d’étape, il a également semblé ouvrir la voie à Beniam Jermay, qui a agité les bras de colère avant que Philipsen ne soit à nouveau dégagé.

« Il semble qu’il y ait encore trois étapes à gagner », a déclaré Philipsen.

« Ça a été une super tournée jusqu’à présent.

« Je pense que j’ai creusé un bon écart au classement et cela me soulage à l’approche des Alpes. »

Il a ajouté : « Je suis très fier, et aussi très content de mon apparence. »

Philipsen mène la course aux points du sprint avec 145 points, tandis que le Français Bryan Coquard arrive deuxième avec 178 points.

Le leader de la course Vingaard et Pogacar, deuxième, sont restés séparés par seulement 17 secondes, tandis que le pilote australien Guy Hindley a terminé troisième à 2 minutes 40 secondes.

READ  Entretien exclusif avec Valerie Goffin : l'aimant du football féminin d'Everton sur l'adaptation à la Super League féminine | actualités footballistiques

Pogacar a repris quelques secondes pour la deuxième fois lors de la neuvième étape après que le Danois ait laissé tomber son rival pour gagner 53 secondes sur lui à Laruns lors de la cinquième étape.

L’étape 11 a quitté la ville industrielle de Clermont-Ferrand, où l’entreprise de pneus Michelin est basée, et s’est dirigée vers le nord-est jusqu’à Moulins alors que l’événement approchait des Alpes.

C’était une étape en grande partie plate sous un ciel nuageux avec des températures bien inférieures au pic de test de mardi de 38 ° C.

Neilson Powless de Education a d’abord enfilé le maillot d’escalade à pois après la première étape et s’y est tenu avec ténacité.

L’équipe américaine a également perdu son leader lors de la première étape lors de la chute de Richard Carapaz, le maillot était donc une forme de consolation agréable, bien qu’une diversion potentiellement temporaire.

Le coureur américain de jeudi doit tenir le coup pour une course vallonnée à travers la région du Beaujolais avant trois étapes de montagne consécutives tout au long de la semaine.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer