sport

Patrick Vieira a débarqué après la défaite trop

La situation pourrait se compliquer pour l’entraîneur niçois Patrick Vieira – L. Urman / Sipa États-Unis / Sipa

  • “J’ai la force, l’envie et la détermination de continuer”, expliquait Patrick Vieira après l’élimination du Gym de la Ligue Europa.
  • Les dirigeants du Gym ont finalement décidé de se séparer de lui.

Éliminé de la Connectez l’Europe Jeudi soir après une cinquième défaite consécutive,
le gymnase plongé dans la crise. Un peu plus. Trop, finalement, pour les dirigeants de l’OGC Nice. Selon nos informations, ils ont décidé de se séparer du coach, embauché durant l’été 2018. La nouvelle est en effet tombée dans la nuit: après un peu plus de deux saisons, Patrick Vieira n’est plus le coach des Aiglons.

Suite à ce nouveau revers en compétition européenne, le Champion du Monde 1998 a affirmé avoir “la force, l’envie et la détermination de continuer”. Ses employeurs en ont décidé autrement. Selon Belle matinée, Adrian Ursea et Frédéric Gioria, tous deux assistants entraîneurs de Vieira, “seront propulsés à la tête de l’équipe dès l’entraînement de vendredi matin” et toute une réorganisation interne sera annoncée.

Nice “devrait normalement être plus haut”

Dominés 2-3 par le Bayer Leverkusen, les Aiglons de Patrick Vieira ont de nouveau été dépassés, avec une défense endommagée. Après le fiasco face à la lanterne rouge de Dijon (1-3), dimanche dernier à domicile, une réaction était attendue. “Nous serons là pour gagner”, a assuré Patrick Vieira avant la rencontre européenne. «On se voyait trop beau au départ. Nous avons montré qu’il y a encore beaucoup à travailler pour nous permettre d’être plus ambitieux », a-t-il admis juste après cette nouvelle défaite.

Même Peter Bosz, le sélectionneur du Bayer Leverkusen, a jugé devant la presse que l’OGC Nice, qui était “l’un des favoris” de son groupe, “devrait normalement être plus haut”.

“Le lendemain du match est un peu compliqué”

Accueillis par une centaine de supporters leur demandant, on ne pouvait plus clairement, de «bouger le cul» avant leur arrivée à l’Allianz Riviera jeudi soir, les hommes de Patrick Vieira n’ont pas trouvé la solution sur le terrain. Quant aux dernières rencontres. Pour le moment, “le lendemain du match est un peu compliqué”, reconnaît Hassane Kamara, auteur d’un des deux buts niçois face à Leverkusen.

OGC Nice au fond de la vague, l’avenir du coach sur la Côte d’Azur semblait de toute façon compromis. Les partisans avaient même demandé son départ dans une pétition. Et Patrick Vieira savait qu’il était menacé. “Un entraîneur est toujours affaibli lorsqu’une équipe se trouve dans une phase comme celle que nous traversons”, a-t-il concédé lors d’une conférence de presse après le match européen.

Une réaction attendue dimanche à Reims

Mais, selon lui, les résultats actuels ne remettaient pas en cause «le projet Ineos qui ne fait que commencer, ni les ambitions du club, ni mes ambitions personnelles». Les dirigeants de l’OGC Nice ont décidé pour lui. Et leurs chemins se séparent.

Reste à savoir quel effet ce changement de tête aura pour le déplacement à Reims dimanche soir dans le cadre de la treizième journée de Ligue 1. Une réaction est attendue. Alors que le club était au pied du podium du championnat après sa victoire à Angers le 1er novembre, il a chuté à la 11e place du classement.

READ  Neymar et Gonzalez renouvellent leur rivalité après le match de Super Coupe de France ...

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer