sport

Pas besoin de contrôles aux frontières françaises sur la propagation du coronavirus en Chine

PARIS (Reuters) – Le chef de la commission française des risques sanitaires a déclaré jeudi qu’il n’y avait pas besoin de restrictions aux frontières en réponse à une augmentation des cas de coronavirus en Chine.

La Chine a enregistré une forte augmentation des cas depuis qu’elle a assoupli les mesures strictes pour arrêter la propagation du coronavirus, incitant les États-Unis, l’Inde, le Japon et d’autres pays à imposer des restrictions aux voyageurs en provenance de Chine continentale.

« D’un point de vue scientifique, il n’y a aucune raison de rétablir les contrôles aux frontières… mais cela pourrait changer d’un jour à l’autre », a déclaré Brigitte Autrane, présidente du comité français d’évaluation des risques sanitaires Covars, à la radio française Classic.

Otran – qui conseille le gouvernement sur les risques épidémiologiques – a déclaré que pour l’instant « la situation est sous contrôle » et qu’il n’y a aucun signe d’inquiétude concernant les nouvelles variantes du COVID en Chine.

« Les variantes qui circulent en Chine sont tous les types d’Omicron, qui circulent en France et contre lesquels nous avons acquis une immunité », a-t-elle ajouté dans une interview séparée à la radio France Inter.

Les responsables de la santé des 27 pays de l’Union européenne discuteront plus tard jeudi de la manière de coordonner la réponse européenne à l’épidémie de coronavirus en Chine.

(Reportage par Mirian Rivette et Geert de Klerk; Montage par Andrew Heavens)

READ  Les Pays-Bas, la France et l'Argentine arrivent à Bhubaneswar pour participer au tournoi de hockey junior | le hockey

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer