sport

Murray Stoilov à propos de la direction actuelle du Levski : j'en ai fini avec eux !

L'ancien entraîneur du Levski – Stanimir Stoilov – parle de ses relations avec Nasko Sirakov, Daniil Burimirov, Ivo Ivkov et Nikolai Kostov. Voici ce que Murray avait à dire à ce sujet dans une interview avec Match Telegraph.

Avez-vous des nouvelles de Nasko Sirakov et de Daniil Burimirov ?

– Non. Nous n’avons aucune possibilité de nous entendre et nous n’avons pas de chemins communs.

Et Ivo Ivkov ?

-On a de ses nouvelles de temps en temps, mais beaucoup moins qu'avant. Je suis occupé, il a son travail. Avant de commencer à travailler ensemble, je ne sais pas si nous prenions un café ou pas. Nous avons bien travaillé avec lui, nous avons pensé de la même manière et nous avons pu créer une sorte de coexistence entre nous. C'est difficile de travailler et de communiquer avec nous deux, mais nous nous sommes battus pour le bénéfice du Levski.

Nikolay Kostov vous a-t-il contacté après avoir pris la direction du Levski ?

– Oui, Nicky m'a appelé pour me dire qu'il allait reprendre l'équipe. À mon avis, il a suffisamment d’expérience pour n’avoir besoin d’aucun conseil. Nous le connaissons depuis de nombreuses années, mais nous ne parlons pas beaucoup. Je ne suis pas du genre à appeler et à harceler pour savoir ce qui se passe. Après avoir quitté le club, je n’ai presque plus de nouvelles de personne. J'ai des nouvelles de plusieurs personnes du Levski, avec qui je suis ami depuis 30 ans, mais sans plus. Je ne me suis jamais soucié de ce qui se passait ou de ce qui se passait. Tout le reste, ce sont des conneries. À tout le moins, je pourrais être intéressé par quelque chose pour souhaiter du mal à Levski.

READ  La mort des Cinq Nations a remporté le demi de mêlée France Danos

Reviendriez-vous au Levski avec la direction actuelle – Nasko Sirakov, Daniil Burimirov et le même berger, si vous vous asseyiez et compreniez les choses avec lesquelles vous n'êtes pas d'accord ?

– Quand j'ai posé les conditions, personne ne m'a entendu. Cependant, à partir de maintenant, je ne poserai plus de conditions, j’en ai fini avec ça. Je peux être fan, je peux être dans les tribunes, penser à Levski, j'admire Levski, je respecte Levski. Pour la deuxième fois, j'ai constitué une équipe unique, et pour la deuxième fois personne ne voulait que nous devenions champions cette année. Ils voulaient que nous partions. Comme on dit : « Guérissez ! ».

Le Levski aura enfin de l'intensité offensivement

Fabio Lima est revenu à l'action avec l'équipe

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer