sport

Monaco à la poursuite du centre de la Ligue des champions, Clément toujours en poste

La nomination d’un entraîneur peu connu et sans expérience en championnat de France n’a pas immédiatement porté ses fruits pour Monaco.

C’est payant maintenant.

La séquence de victoires consécutives du club impérial sous Philip Clement les a vus grimper à la quatrième place du classement alors que la course pour une place en Ligue des champions la saison prochaine s’intensifiait. A quatre matches de la fin, six points séparent Monaco et Marseille à la deuxième place automatique de la Ligue des champions derrière le Paris Saint-Germain, qui a déjà scellé le titre. Le troisième, Rennes, fait partie des clubs du sud, à égalité de points avec Monaco mais avec une meilleure différence de buts.

« Les joueurs doivent rester concentrés pendant les quatre matchs qu’il nous reste à jouer », a déclaré Clément.

Le prochain match de Monaco sera contre Angers dimanche lorsque Marseille accueillera Lyon. Rennes rencontre Saint-Étienne, 18e, samedi.

De nombreux observateurs en France ont eu des doutes lorsque Monaco a embauché Clément, l’entraîneur à l’esprit offensif, pour un contrat de trois ans avec le Club de Bruges en janvier en remplacement de Niko Kovac. Ancien défenseur qui a disputé 38 matches avec la Belgique, Clément, 48 ans, a perfectionné ses talents d’entraîneur au Club de Bruges en tant qu’assistant avant de décrocher son premier poste de direction à Waasland-Beveren. Il n’y est resté que quelques mois et a été recruté par Genk, remportant son premier titre de champion de Belgique en 2019. Clément est retourné au Club de Bruges et a remporté deux autres titres de champion de Belgique pour en faire trois d’affilée, tout en dirigeant et en développant un nouveau. . Des joueurs comme Charles De Ketelaere et Noa Lang. Bien que Bruges n’ait pas la profondeur d’équipe normalement requise pour la meilleure compétition européenne, Clément a salué les performances de son équipe contre le Real Madrid, le Paris Saint-Germain et le RB Leipzig lors de leurs campagnes en Ligue des champions.

READ  Le Graët sur le conflit avec Deacon: "Je vais regarder de plus près, ce n'est pas durable"

Mais le nouveau défi de Clément à Monaco n’a pas été couronné de succès dans l’immédiat et l’expérience azuréenne aurait pu être écourtée après seulement quelques mois à la tête puisqu’il n’a engrangé que trois victoires lors de ses neuf premiers matches.

Monaco était neuvième fin février, a perdu en demi-finale de la Coupe de France et a été éliminé de la Ligue européenne en huitièmes de finale.

« C’est la première fois que l’équipe me déçoit », a déclaré Clément après la défaite 1-0 à Strasbourg le 13 mars qui s’est avérée être un tournant.

Cette défaite, ainsi que l’élimination de la Ligue européenne, ont exaspéré le président monégasque Dmitri Rybolovlev. Le 19 mars, juste avant le match du Paris Saint-Germain, L’Equipe rapportait que le propriétaire russe avait décidé d’expulser Clément. Selon le quotidien sportif, la nouvelle a suscité d’intenses discussions entre les joueurs avec Clément, qui est toujours à son poste, car il s’en est servi pour motiver ses joueurs à aller de l’avant. Au Stade Louis II, Monaco a écrasé le Paris Saint-Germain 3-0 et Wissam Ben Yedder a marqué deux buts pour battre Kylian Mbappe et Neymar. Le résultat a été le début d’une séquence de six victoires consécutives qui se poursuit.

Ben Yedder, l’international français, a été au centre du retour monégasque. Son premier but contre Saint-Etienne la semaine dernière était son vingtième de la saison, et son partenariat avec Kevin Volland en attaque est à nouveau pressant, puisque le duo a marqué 55 buts toutes compétitions confondues cette saison.

Ayant eu du mal à s’adapter à la vision de Clément, Voland a marqué trois buts lors de ses cinq derniers matches de championnat, avec l’attaquant néerlandais de 21 ans Myron Boadu également dans les phases finales de la saison.

READ  La France se heurte au titre de Coupe du monde parfait de Matildas

L’arrière droit brésilien Van Anderson et l’international français Aurélien Chuamini, l’un des milieux de terrain les plus recherchés d’Europe, ont également contribué à remettre le club sur la bonne voie.

« Nous suivons de mieux en mieux les instructions de l’entraîneur, qui fait un excellent travail », a déclaré Chuamini. Il continue de nous donner confiance, comme il l’a fait depuis le début, même quand ça ne va pas bien pour nous. Nous récoltons donc aujourd’hui les fruits de notre travail, même s’il n’est pas encore terminé. AP SSC SSC

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux partagé.)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer