World

L’influenceuse du bien-être Bianca Cheh arrêtée pour fraude à l’aéroport de Sydney

Mode de vie

L’influenceuse Bianca Cheh a été arrêtée après avoir débarqué d’un vol à Sydney. Photos / Instagram

L’Australian Border Force a arrêté vendredi l’ancienne mannequin et influenceuse Bianca Cheh et l’a inculpée de deux accusations de fraude après avoir prétendument fraudé des investisseurs d’un million de dollars.

L’experte en bien-être de 40 ans, qui compte 1,3 million d’adeptes, a été accueillie par les autorités après son arrivée de Los Angeles vers 7h30 et a été emmenée au poste de police de Mascot, où deux ordres en attente ont été exécutés.

Le Herald Sun a rapporté que Xie s’attendait à ce que la police l’attende à l’aéroport.

La blogueuse lifestyle est accusée d’avoir induit en erreur les investisseurs dans son entreprise en ligne Sporteluxe sur 1 million de dollars, un crime passible de deux ans de prison.

Selon le Daily Mail, l’arrestation de Cheh fait suite à une enquête pour fraude lancée par la police de Nouvelle-Galles du Sud en 2019 contre elle et son mari américain Simon Chalmers, dont elle s’est maintenant séparée.

L’enquête aurait commencé à la suite d’une action en justice déposée en 2018 par des investisseurs qui ont versé plus d’un million de dollars dans la société de marketing numérique du couple de l’époque, Sporteluxe. Les investisseurs ont allégué que les chiffres de revenus attribués à la modélisation et à l’impact de Cheh étaient frauduleux.

La Haute Cour de Nouvelle-Galles du Sud a conclu que le couple avait enfreint la loi australienne sur la consommation en adoptant un comportement trompeur et a été condamné à payer l’argent. Ils n’ont pas encore payé un seul dollar, Cheh étant déclaré en faillite en Australie en janvier 2021.

READ  Chris Liddell, assistant néo-zélandais Trump se retire de la course pour diriger l'OCDE | Nouvelle-Zélande

Cheh est né en Australie et a vécu à Sydney jusqu’à ce qu’il déménage aux États-Unis en 2016 après avoir épousé Chalmers, qui dirigeait la discothèque de Kings Cross Beach House.

Avant son arrestation cette semaine, Shiah a affirmé qu’elle prenait du recul par rapport à Instagram pour se concentrer sur sa famille.

« Pourquoi ne pas poster autant sur Instagram ? Pour répondre à ta question… A cette période de ma vie, je viens de choisir d’être plus présente avec mon chéri Olly », a-t-elle écrit.

« Je sais que c’est un temps limité dans ma vie et je choisis de l’embrasser. Je choisis de trouver de la joie dans le voyage de la maternité. Je sais que mon petit Oliver a besoin de moi maintenant d’une manière qu’il ne fera plus jamais. « 

Elle a dit à ses abonnés : « Je ne veux pas manquer tous les beaux moments ici devant mes yeux. Ceux que beaucoup devraient malheureusement manquer, et ceux que je ne veux pas tenir pour acquis. »

Shiah a été libérée sous caution après son arrestation et comparaîtra devant le tribunal de district de Manley le 22 février.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer