sport

Ligue 1 – Un coup, un but, succès maximum mais qualité minimum: le “petit miracle” de l’OM

Dans le football, dire que les grandes équipes marquent à la moindre occasion sonne parfois comme un cliché, parfois une évidence. Cette version de l’Olympique de Marseille 2020-2021 peut-elle être classée dans cette catégorie? Difficile de donner à une équipe qui n’a pas marqué en trois matches sur la scène européenne ce qualificatif. En Ligue 1, cependant, les Phocéens font preuve d’une efficacité inversement proportionnelle à la qualité du jeu développé.

0,88 objectif attendu – un chiffre qui quantifie le nombre de buts qu’une équipe pourrait ou aurait dû marquer dans un match en fonction de la qualité des occasions -, contre Lorient il y a deux semaines, 0,04, un chiffre affamé, contre Strasbourg: Morgan Sanson est droit de se qualifier, au micro de Téléfoot, de “petit miracle “Succès de l’OM vendredi soir. Entré en jeu à La Meinau, le milieu de terrain a non seulement inscrit le seul but de Marseille, mais il a également sorti le seul tir de son équipe en 90 minutes. Un seul tir en une heure et demie de jeu contre le 19e de Ligue 1, 18e défense du championnat avant le match.

Le diamant 4-4-2 ne fonctionne pas

Au niveau du jeu, c’est compliqué, a reconnu Morgan Sanson sur Téléfoot. Notre victoire est un petit miracle, nous n’avions pas grand chose à manger mais nous sommes venus ici pour prendre les trois points. C’était le seul moyen de se remettre de la défaite de Porto. “C’est le paradoxe de cet Olympique de Marseille. Il n’arrive pas à gagner, ni à marquer d’ailleurs, en Ligue des champions mais n’a pas perdu en championnat depuis le 17 septembre. Pourtant, l’écart de niveau entre l’OM Porto et l’OM Strasbourg n’est pas une évidence.

READ  Acquittement de Nasser Al-Khelaïfi, amende pour Jérôme Valcke

Aligné en diamant 4-4-2, sans Dimitri Payet et Dario Benedetto mais avec Valère Germain au coup d’envoi, l’équipe d’André Villas-Boas s’est montrée absolument incapable de créer le moindre danger. Germain et les autres n’ont touché que dix balles dans la zone alsacienne. Florian Thauvin, sans jus et assez énervé avec ses coéquipiers, aucun. “Strasbourg a fait ce que Porto a fait encore mieux avec deux lignes de quatre. Nous n’avons pas pu trouver nos 10 dans le diamant“, a jugé un Villas-Boas en colère au micro de Téléfoot.

Payet doit revenir au niveau de la saison dernière

On a 18 points en 9 matches, c’est un bon équilibreun, se souvient Sanson. Nous aimerions améliorer l’aspect du jeu. Nous avons montré un état d’esprit différent par rapport à Porto mais nous ne nous arrêterons pas là. “Le 4-2-3-1 de la seconde période, surtout après les entrées de Payet, Benedetto et Sanson, tous trois impliqués dans le but, a un peu changé la donne, sans pour autant révolutionner le jeu olympien.

Nous avons eu un peu de chance“, a poursuivi le sélectionneur portugais, qui sait sans aucun doute que si la reprise de Morgan Sanson est magnifique, elle résulte d’un contre favorable pour un Payet au sol au moment du croisement.” AVB “a préféré conserver l’état d’esprit des trois engagés. Un marqueur important à l’heure où l’OM est à la recherche de caractère:”c’est important parce que cela donne le signal qu’ils sont là pour se battre pour nous. Les participants ont combiné au but. Pour (Dimitri) Payet, c’est dur, il doit revenir à son niveau de la saison dernière“.

READ  Dwight Howard échoue aux Lakers pour rejoindre les Sixers

“Payet est un frein pour l’OM, ​​Villas-Boas devrait le mettre plus souvent sur le banc”

Dix-huit points, une seule défaite, une défense qui tient le coup et une quatrième place provisoire, il y a de nombreuses raisons de satisfaction du côté de l’OM, ​​qui n’a pas perdu en Ligue 1 à l’extérieur depuis le 27 octobre 2019, à Paris, mais peut une équipe jouer comme l’OM actuellement? Tout l’avenir des Olympiens à court et moyen terme réside dans la réponse à cette question. À moins qu’André Villas-Boas ne trouve la clé d’un jeu plus excitant.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer