Economy

Les Libanais de l’étranger votent aux législatives

émis en :

Beyrouth (AFP) – Les expatriés libanais ont commencé à voter vendredi pour les élections législatives, plus de deux ans après qu’une crise économique sans précédent a entraîné un exode massif.

Alors que les personnalités de l’opposition plaçaient leurs espoirs sur la diaspora, les experts ont déclaré que les élections devraient maintenir le statu quo, malgré des années d’effondrement économique.

Les expatriés de neuf pays arabes et d’Iran ont voté vendredi.

L’Agence nationale de presse officielle du Liban a déclaré qu’environ 36% des électeurs inscrits à l’étranger avaient voté dans l’après-midi, avec environ 11 000 bulletins de vote déposés.

Le ministre des Affaires étrangères Abdullah Bou Habib a exprimé son espoir d’une participation de 70%, notant que « les électeurs du Golfe se précipitent généralement aux urnes le soir ».

L’Agence nationale de presse a déclaré que 65% des 642 électeurs inscrits à Téhéran avaient déjà voté.

L’ambassadeur du Liban à Téhéran, Hassan Muhammad Abbas, a salué la participation.

« Les Libanais résidant en Iran ont montré beaucoup d’enthousiasme », a-t-il déclaré à l’AFP.

En Arabie saoudite, environ 30% des plus de 13 000 électeurs inscrits avaient voté vendredi à midi, selon Wataniya National Media.

Le vote aura lieu dans 48 autres pays dimanche.

Votez en masse

C’est la deuxième fois dans l’histoire du Liban que des citoyens résidant à l’étranger peuvent voter pour leurs 128 députés, lors des élections prévues dans leur pays le 15 mai.

Le vote est le premier depuis que des manifestations de masse ont éclaté fin 2019 contre l’élite dirigeante établie de longue date du pays, qui est largement blâmée pour l’effondrement économique.

Une femme libanaise vote dans un bureau de vote à l’ambassade du Liban à Téhéran – Agence France Presse

Bou Habib avait déclaré que les Libanais résidant à l’étranger pourront voter dans plus de 205 bureaux de vote à travers le monde.

READ  Les ministres du G20 renouvellent leur engagement envers l'Accord de Paris et s'accordent sur les principes de l'économie bleue | Nouvelles | Centre de connaissances sur les ODD

Plus de 225 000 personnes se sont inscrites pour voter à l’étranger, un bond d’environ 92 000 personnes lors des élections de 2018 – bien que seulement 50 000 d’entre elles aient voté à l’époque.

Mais l’inscription des électeurs, bien qu’élevée, reste relativement faible parmi les millions de Libanais vivant à l’étranger et leurs descendants.

La crise économique a incité la classe moyenne libanaise, y compris les familles, les jeunes diplômés, les médecins et les infirmières, à émigrer à la recherche d’un avenir meilleur.

Alors que les groupes d’opposition espèrent que la diaspora votera pour le changement, seuls 6% des électeurs étrangers ont choisi des indépendants en 2018, selon un récent rapport de l’Arab Reform Initiative, basée à Paris.

Les candidats du parti traditionnel ont envoyé des courriers à de nombreux expatriés ces dernières semaines pour réclamer le vote.

Jeudi, le Premier ministre Najib Mikati a appelé les électeurs inscrits à l’étranger à « ne pas être complaisants et à voter en grand nombre ».

Les responsables expédieront les urnes via des sociétés privées à la Banque centrale du Liban dès la fin des élections. Les votes seront comptés après les élections du 15 mai.

Bien que de nombreux Libanais espèrent pouvoir voter dans les partis traditionnels, les experts ont déclaré que cela était peu probable car les candidats de l’opposition manquent d’unité, de financement et d’expérience.

En janvier, l’ancien Premier ministre Saad Hariri a déclaré qu’il quittait la politique et que son parti boycotterait les élections, laissant sa communauté sunnite sans chef avant les élections.

READ  Fnac, Darty, Amazon ... Les offres à ne pas manquer ce mardi 1er

Des personnalités sunnites moins connues, dont certains politiciens de son parti qui se présentent comme indépendants, cherchent à restaurer l’influence de Hariri et à obtenir un siège au parlement.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer