World

Les images montrent des torrents déchaînés se déversant d’un barrage de Nouvelle-Galles du Sud

Un barrage majeur dans le centre-ouest de la Nouvelle-Galles du Sud provoque un déversement de dizaines de milliers de mégalitres, aggravant la crise des inondations dans la région.

Le barrage de Wayangala libère un record de 230 000 mégalitres chaque jour, menaçant les villes le long de la rivière Lachlan.

Au cours des dernières 24 heures, il y a eu plus de 900 demandes d’assistance et 222 sauvetages en cas d’inondation.

C’est la deuxième fois en deux semaines que la zone est inondée et fait partie de la troisième série d’inondations à frapper la région cette année.

« Nos communautés du Midwest sont battues et meurtries et elles sont à nouveau dans la ligne de mire », a déclaré le Premier ministre Dominique Perrottet aux journalistes.

Les habitants du canton de Forbes, une zone basse, ont reçu l’ordre d’évacuer à 7 heures du matin, heure locale, bien que beaucoup ne soient pas revenus depuis la précédente inondation il y a deux semaines.

La ville devrait battre un record d’inondations de 70 ans de 10,79 millions d’ici la fin de la semaine.

« Nous n’étions là qu’il y a deux semaines, ils ont traversé une inondation après l’autre », a-t-il ajouté.

Il y a 120 avertissements d’inondation en place dans tout l’État, dont 24 urgences.

NSW SES a effectué 150 sauvetages à ce jour et 12 secouristes néo-zélandais arriveront à Parkes aujourd’hui pour les aider, ainsi que les volontaires locaux.

READ  Le président et le Premier ministre du Sri Lanka démissionnent après de vives manifestations

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer