sport

Les champions Lille et Monaco prolongent leur début de saison sans victoire

Burak Yilmaz, l’attaquant turc vétéran qui a été le meilleur buteur de Lille lors de son impressionnante série de victoires en mai, avait auparavant donné l’avantage à l’équipe visiteuse avec une frappe précoce à la fin de la première mi-temps.

Mais Saint-Etienne a égalisé le score quatre minutes avant la fin du match lorsque la jeune défenseure Sue a rencontré un corner avec une tête imposante, envoyant le ballon sur le gardien lillois Ivo Gerbic – lors de sa première apparition en prêt de l’Atletico Madrid – et en sautant dans le filet.

Lille, dont l’entraîneur champion du monde Christophe Galtier est parti à Nice en fin de saison, a débuté sa campagne de Ligue 1 par deux nuls à domicile après une victoire 4-0 sur les visiteurs niçois.

Monaco est arrivé troisième la saison dernière à remporter une victoire en Ligue des champions, mais son début a été encore pire : après avoir pris un point lors de ses deux premiers matchs, la Principauté s’est inclinée 2-0 à domicile contre Lens samedi.

Les buts en seconde période de l’attaquant camerounais Ignatius Ganago et du remplaçant Simon Panza ont permis à Lens de s’imposer au stade Louis II, laissant Monaco à huit points du leader, le Paris Saint-Germain.

Ganago a donné l’avantage à Lens six minutes après le début de la seconde mi-temps, alors qu’il s’éloignait facilement de Strahina Pavlovic pour pénétrer dans la surface de réparation pour marquer.

L’équipe à l’extérieur a ensuite perdu le milieu de terrain Cheick Doucoure et a été expulsée pour avoir défié le Krepin Diatta après une heure, mais Monaco n’a pas pu capitaliser sur son avantage individuel.

En fait, ils ont expulsé Aleksandr Golovin pour un tacle dangereux sur Panza tard, et Lens a remporté la victoire en prolongation alors que Przemyslav Frankusuki a pu terminer le match.

“Pour maintenir le même niveau de performance que la saison dernière, nous devons faire plus car nos adversaires ont maintenant plus d’idées sur nous”, a déclaré Kovac dans une évaluation sanglante de son équipe.

“Pour réussir à nouveau, nous devons nous battre plus fort. Dans le football, rien n’est acquis.”

Le Paris Saint-Germain a marqué vendredi ses trois victoires sur trois alors que Kylian Mbappe et Angel Di Maria ont marqué lors d’une victoire 4-2 sur Brest.

Ander Herrera et Idrissa Gana Gaye étaient également dans le collimateur du PSG à qui il manque encore Lionel Messi et Neymar, tous deux inaptes à jouer jusqu’à présent.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer