sport

Le propriétaire de Newcastle United, Mike Ashley, a sanctionné le groupe Fraser pour avoir vendu une participation dans French Connection.

Mike Ashley, propriétaire de Newcastle United, du groupe Fraser, a vendu sa participation dans la marque de mode French Connection après avoir parlé d’une prise de contrôle.

Le groupe Fraser – anciennement connu sous le nom de Sports Direct International – a acheté sa participation d’environ 25% en 2017 dans le cadre d’un plan de croissance qui a vu des investissements similaires dans des marques comme Hugo Boss.

Cependant, la French Connection a informé les investisseurs vendredi que la société avait suscité l’intérêt de deux groupes qui espéraient conclure une reprise. La mise à jour a fait grimper les stocks de près de 65% cet après-midi.

Puis, lundi, French Connection a confirmé que le groupe Frasers – qui était le deuxième actionnaire de la société – avait désormais vendu sa pleine participation de 24,93%.

Dirigée par Ashley’s, elle a vendu près de 97 millions d’actions dans un mouvement qui pourrait à nouveau faire grimper le cours de l’action de la marque de mode.

La French Connection, estimée à environ 28 millions de livres sterling lundi matin, a reçu une approche de guichet unique de l’investisseur de détail Spotlight Brands, soutenu par la société de restructuration et d’investissement Gordon Brothers.

Spotlight a soutenu des marques britanniques, notamment Sweaty Betty, spécialisée dans le fitness, tandis que Laura Ashley a été rachetée par Gordon Brothers l’année dernière après l’avoir gérée.

The French Connection a déclaré avoir également reçu une autre proposition possible de la plate-forme d’investissement commercial de Go Global Retail.

READ  Ligue des champions : Kylian Mbappe et Lionel Messi marquent lors de la victoire 4-1 du PSG sur Bruges | l'actualité du football

La marque de mode a été fondée par Stephen Marks en 1972, mais a vu ses ventes affectées par des perturbations dans les grandes rues ces dernières années, la pandémie de coronavirus ayant ajouté à ses problèmes.

En décembre, French Connection a déclaré avoir vu des ventes « encourageantes » après la réouverture de certains magasins, avant que la dernière fermeture nationale n’entre en vigueur en janvier.

Les actions de French Connection ont bondi de 15,9% à 29,8p en début de transaction.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer